dimanche , 15 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Selon un bilan de la gendarmerie nationale </span>:<br><span style='color:red;'>1351 morts et 8701 blessés en 6 mois sur nos routes</span>
© Illustration

Selon un bilan de la gendarmerie nationale :
1351 morts et 8701 blessés en 6 mois sur nos routes

Le dernier bilan des accidents de la route établi par le Commandement de la Gendarmerie nationale durant le premier semestre de l’année en cours, fait état de 5097 accidents causant la mort à 1351 personnes (soit 225 morts par mois) et 8701 blessés (soit 1450 blessés par mois). 

Selon un communiqué de la gendarmerie nationale et en comparaison avec le bilan du premier semestre 2016, il a été constaté que le nombre d’accidents recensés, a diminué de 1903, le nombre de tués sur les routes a diminué de 208 et celui des blessés de 3431.
Le même service de sécurité précise que l’élément humain reste la première cause des accidents de la circulation, avec plus de 85,34% représentant 4350 cas. Il est à noter que le piéton aussi a sa part de responsabilité dans ce lot macabre, avec 370 cas (7,26%) où il est directement responsable d’un accident. L’état des véhicules lui, ressort dans 224 cas, soit 4,39% et enfin, l’environnement ambiant 153 cas, soit 3,00%.
Le comportement des automobilistes demeure la principale cause de ces accidents (88,44%), outre l’état des véhicules (05,42%) puis, l’insouciance des piétons, l’état des routes et l’environnement.
Les causes générales de ces accidents, sont l’excès de vitesse avec 1849 cas, le dépassement dangereux avec 601 cas, le non respect des signalisations avec 366 cas ainsi que le non respect de la distance de sécurité avec 321 cas.
À noter que le mois de Ramadhan de cette année a été marqué également par une baisse de pertes humaines et des dégâts matériels dus aux accidents de la route. Le bilan établi par la Protection civile, indique que le nombre de décès a diminué de presque 100 décès de cas par rapport à l’année dernière. En effet, le bilan livré par la Direction générale de la Protection civile pour le Ramadhan fait état de centaines d’accidents qui ont causé la mort à 151 personnes et des blessures à 1478 autres.

Alger: Wahida Oumessaoud