dimanche , 17 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Concours de recrutement des intendants-adjoints en 2019 </span>:<br><span style='color:red;'>272 postulants ayant une licence exclus par l’Académie</span>

Concours de recrutement des intendants-adjoints en 2019 :
272 postulants ayant une licence exclus par l’Académie

272 postulants au concours de recrutement d’intendant-adjoint au secteur de l’Education nationale ont été exclus par les services de l’Académie pour le motif de « niveau scolaire supérieur à celui exigé par l’Administration ».

Ces 272 postulants, des licenciés en sciences économiques et comptabilité, ont été surpris par le rejet de leur dossier par l’Académie qui a justifié cette mesure par le fait que la Fonction publique exige uniquement le niveau de deuxième année (4 semestres) universitaire et non trois années ou 6 semestres universitaires. Les concernés ont été priés de retirer les décisions de refus du collège Tandjaoui Mohamed et le comble est qu’ils ne disposent d’aucun droit de recours. Pourquoi l’Administration a accepté leurs dossiers avant de les rejeter ? Pourquoi ils n’avaient pas été avertis à temps pour présenter seulement les attestations de deuxième année universitaire ?
Peut-t-on exclure des candidats parce qu’ils sont plus compétents pour ce poste de travail ? Autant de questions qui taraudent les esprits de ces malheureux candidats dont nombreux se sentent victimes de discrimination au concours de recrutement.
Ainsi, ceux qui ont échoué dans leurs cursus universitaires auront droit à un poste de travail et ceux qui ont réussi en obtenant un diplôme universitaire resteront en chômage. Certes, la Fonction publique est devenue intraitable ces dernières années en matière de traitement des dossiers des candidats aux concours de recrutement, mais cela ne justifie aucunement l’exclusion de 272 postulants pour un tel motif.
Il est à rappeler que le ministère de l’Education nationale a ouvert cette année un concours de recrutement de 299 intendants-adjoints à travers le territoire national, de 1.828 adjoints de l’éducation, de 523 adjoints d’orientation, de 1.274 laborantins et 301 laborantins principaux. Pour la wilaya d’Oran, ce concours concerne le recrutement de cinq intendants-adjoints.

H. Maalem