samedi , 24 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Manifestations du 8 mars à Alger </span>:<br><span style='color:red;'>47 personnes incarcérées pour violences et vandalisme</span>
© AFP

Manifestations du 8 mars à Alger :
47 personnes incarcérées pour violences et vandalisme

Quarante sept (47) personnes ont été incar- cérées  suite à leur implication dans des actes de violences et de vandalisme dans  le sillage des manifestations pacifiques de vendredi dernier, a indiqué  mardi un communiqué du Parquet d’Alger.

«Le parquet d’Alger près le tribunal d’Alger porte à la connaissance de  l’opinion publique, qu’à l’occasion des manifestations pacifiques du 08  mars 2019 qui se sont déroulées à travers les différents quartiers d’Alger,  des actes de violences et de vandalisme ont été enregistrés au moment où  les manifestants se dispersaient», a relevé la même source.  En effet, «des individus mal intentionnés voulant profiter de la  situation, se sont adonnés à des actes de pillage et de destruction sur des  biens publics et privés, tout en s’opposant avec violences aux services de  l’ordre», a expliqué la même source, ajoutant que «ces incidents ont eu  pour résultat la dégradation d’une école, un musée, des biens et des  voitures de particuliers, mais aussi un nombre de blessés parmi les  policiers». «Suite à l’arrestation des auteurs par les services de la police  judiciaire, il a été procédé en date du 11 mars 2019 à leur déferrement  devant les services du parquet», a noté la même source, qui ajoute que  «celui-ci, et sur la base des procès-verbaux établis, et les déclarations  des différentes parties, a retenu des charges suffisantes d’inculpation  contre 174 des mis en cause, tous poursuivis devant les juridictions  compétentes qui ont ordonné l’incarcération de 47 d’entre deux», a conclu  le  communiqué.