dimanche , 15 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ahmed Gaïd Salah</span>:<br><span style='color:red;'>«Il n’y a aucune crainte pour la Patrie»</span>
© Photo fournie par l'Armée

Ahmed Gaïd Salah:
«Il n’y a aucune crainte pour la Patrie»

Selon Ahmed Gaïd Salah, les ennemis de l’Algérie «ont oublié que la principale force sur laquelle s’appuie notre Armée est la force populaire et la volonté populaire, ainsi que la conscience du peuple, connu pour sa perspicacité, qu’il est, d’une part, la profondeur stratégique de l’ANP et le vivier d’où celle-ci est issue et, d’autre part, que l’Armée n’a d’autre objectif que de le servir».

A partir de Ouargla où il entamait son quatrième jour de visite, le Général de Corps d’Armée s’est rendu à Ouargla au siège du Commandement de la 4e Région Militaire et a mis en exergue dans une allocution la situation que vit le pays et l’œuvre de l’ANP pour y faire face. «Les défis se multiplient et s’accélèrent et l’Algérie mérite que tous ses enfants, là où ils se trouvent, soient son rempart impénétrable, et c’est là où réside notre sérénité, car nous ressentons réellement que l’Armée Nationale Populaire est la véritable héritière de l’Armée de Libération Nationale», a affirmé le chef d’état-major. Et d’ajouter : «Il n’y a aucune crainte pour une Patrie dont les personnels de son Armée sont imprégnés des valeurs de leur histoire nationale et considèrent la valorisation de ses leçons et ses enseignements comme la lumière qui éclaire leur chemin, vers l’acquisition de plus de puissance, à même de garantir le prestige de l’Algérie et de préserver sa souveraineté nationale et son unité territoriale et populaire.»
Concernant les tentatives de déstabilisation du pays, le général de corps d’armée a annoncé que ceux qui les projettent ont échoué et «vont encore échouer dans l’avenir grâce à l’aide d’Allah le Tout-Puissant et grâce aux efforts laborieux et fructueux que l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale, ne cesse de consentir, en s’inspirant de son dévouement aux valeurs de Novembre et son message éternel afin que l’Algérie demeure unie et indivisible, conformément au serment prêté au service de la Patrie».
Lors du 3e jour de sa visite et plus précisément à partir de Biskra, le vice-ministre de la Défense nationale, a mis en évidence le fait que le Haut Commandement de l’ANP a «veillé à ce que soient satisfaites les revendications populaires légitimes et urgentes, à l’origine des marches populaires pacifiques, civilisées et qui tiennent compte de l’intérêt suprême de la Patrie. Pour ce faire, toutes les mesures idoines à même de préserver au peuple algérien sa sécurité et sa stabilité et à l’Etat algérien et ses institutions vitales leur notoriété et leur pérennité ont été prises, et ce, jusqu’à atteindre l’étape de la tenue des élections présidentielles». Une volonté d’accompagner le peuple algérien jusqu’à bon port. L’ANP tient à ne pas changer de posture et «le combat, de par le concept et la pensée découlant de l’essence même de la glorieuse Révolution de Libération, est une action continue et une démarche soutenue, d’où l’importance qu’il y a pour les générations de l’indépendance, notamment les jeunes, de comprendre parfaitement que l’indépendance dont la lueur a jailli à travers la génération de novembre, restera à jamais en travers de la gorge des ennemis d’hier et de leurs serviteurs d’aujourd’hui, car ils n’ont jamais digéré l’indépendance de l’Algérie, et lui ont toujours voulu une indépendance d’apparence seulement», a insisté le chef d’état-major.
Selon Ahmed Gaïd Salah, les ennemis de l’Algérie «ont oublié que la principale force sur laquelle s’appuie notre Armée est la force populaire et la volonté populaire, ainsi que la conscience du peuple, connu pour sa perspicacité, qu’il est, d’une part, la profondeur stratégique de l’ANP et le vivier d’où celle-ci est issue et, d’autre part, que l’Armée n’a d’autre objectif que de le servir». Pour Ahmed Gaïd Salah, «ils veulent une Armée sans profondeur historique afin qu’ils puissent l’employer selon leurs intérêts et la rallier à leurs objectifs et leurs intentions pervertis et traitres.
C’est là la cause réelle et profonde de cette hostilité qu’ils vouent à l’ANP et à son commandement moudjahid aux sources novembristes sincères et salutaires», a-t-il expliqué. «Tout comme la Révolution de Novembre a vaincu hier son ennemi tyrannique, par la sincérité, le dévouement et la détermination à atteindre les objectifs, le peuple algérien triomphera, en compagnie de son Armée, des relais de la bande, et les valeurs de novembre seront ancrées et imprégnées dans les esprits et le courant novembriste teindra de ses couleurs l’Algérie nouvelle et son Etat fort et enraciné», a indiqué le vice-ministre de la défense.

Anissa Mesdouf