mardi , 28 janvier 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Présidentielle</span>:<br><span style='color:red;'>Abdelmadjid Tebboune reçoit plusieurs messages de félicitations</span>

Présidentielle:
Abdelmadjid Tebboune reçoit plusieurs messages de félicitations

Après l’annonce de sa victoire à l’élection présidentielle du 12 décembre, le désormais nouveau chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, a reçu de nombreux messages de félicitations de la part de plusieurs chefs d’Etats et d’autres personnalités.

Il s’agit d’une avalanche de réactions exprimées par plusieurs dirigeants de pays étranger de premier rang, ce qui représente un signe de l’importante place qu’occupe l’Algérie sur la scène internationale. Ainsi, les Etats-Unis dont les relations avec l’Algérie remontent à plusieurs décennies, constituaient l’un des premiers pays à avoir adressé un message de félicitations à l’encontre du nouveau président.
Hier, un communiqué a été rendu public par le Département d’Etat américain dans lequel, «les Etats-Unis ont félicité l’Algérie pour la tenue de l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 et exprimé leur souhait de travailler avec le président élu, Abdelmadjid Tebboune, pour promouvoir la sécurité régionale et la prospérité ». Soulignant le souhait de travailler avec le président élu, Abdelmadjid Tebboune, pour «promouvoir la sécurité régionale et la prospérité», le Département d’Etat US a souligné la profondeur des relations historiques entre les deux pays qui «jouissent d’un partenariat mutuellement respectueux et bénéfique ».
Faisant référence au mouvement populaire, les Etats-Unis ont affiché leur soutien au droit des Algériens à exprimer pacifiquement leurs opinions.De son côté, le gouvernement espagnol n’a pas tardé à réagir pour féliciter le nouveau locataire d’El Mouradia. C’est à travers un communiqué rendu public, hier, que les autorités espagnoles ont affirmé que « le gouvernement a félicité le président élu Abdelmadjid Tebboune, après sa victoire à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, considérant l’Algérie comme un «partenaire stratégique» de l’Espagne avec lequel elle maintient une coopération «exemplaire» dans plusieurs domaines ».
Le gouvernement espagnol a affiché sa volonté d’élargir les relations entre les deux pays, estimant à la même occasion, que des réformes permettront de satisfaire les aspirations légitimes des Algériens.
«Le gouvernement d’Espagne «est confiant de continuer à approfondir les relations avec l’Algérie dans cette nouvelle étape de réformes permettant de satisfaire les aspirations légitimes du peuple algérien et assurer la stabilité du pays », ajoute le communiqué. Pour l’Espagne, l’Algérie constitue «un partenaire stratégique de l’Espagne dans la région du Maghreb avec lequel nous maintenons une coopération exemplaire dans plusieurs domaines», exprimant le souhait de l’Espagne de «continuer cette coopération avec l’Algérie au profit de nos peuples et de la région euro-méditerranéenne dans son ensemble ». Aussi, un autre pays européen a félicité le président Abdelmadjid Tebboune.
À en croire le compte officiel de l’ambassade d’Italie en Algérie, c’est à travers un tweet que le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio a félicité le nouveau chef de état, rappelant les relations et la coopération entre les deux pays.Pour ce qui est des dirigeants des pays arabes, après le message de félicitation du président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, adressé à son homologue algérien, vendredi dernier, hier, c’est autour du roi d’Arabie Saoudite, Selmane ben Abdelaziz Al Saoud, d’adresser un message de félicitations à Abdelaziz Tebboune.
À en croire le journal Asharq al-Awsat, «le roi a exprimé ses meilleurs vœux de succès à Tebboune, souhaitant le progrès et la prospérité au peuple algérien ». De son côté, le président tunisien, Kaïs Saïed a félicité, hier, samedi, le président Abdelmadjid Tebboune, à travers un entretien téléphonique. Selon les médias tunisiens, Kaïs Saïed a exprimé «ses vœux de réussite, à l’issue de sa victoire à la présidentielle algérienne », tout en soulignant «sa volonté d’impulser la coopération entre la Tunisie et l’Algérie et d’ouvrir de nouveaux horizons de manière à réaliser les aspirations des deux peuples frères et leur espoir de construire un avenir commun ».
Hormis les chefs d’Etats étrangers, le nouveau locataire d’El Mouradia a aussi été félicité par le Calife général de la Tariqa (confrérie) Tidjania, Cheikh Mohamed Ben Ali El-Arabie à Ain-Madhi (Laghouat). Ainsi, selon le chargé de communication de la Zaouïa, Bechar El Tidjani, le Calife a adressé un message de félicitations au chef de l’État.
Le Calife général a présenté ses félicitations et exprimé son soutien au nouveau président, l’appelant à la nécessité de rassembler les Algériens et d’œuvrer à la satisfaction de leurs revendications légitimes, outre la préservation des fondements de la Nation algérienne, unie et unifiée, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest.
Le Cheikh El-Arabie a également salué le peuple algérien qu’il a qualifié de « souverain juste notamment dans les moments décisifs ». Pour le Cheikh El-Arabie, «la participation des Algériens à travers tout le territoire national, à cette élection, dans le calme et la sérénité, pour la Patrie «est une preuve du haut degré de conscience du citoyen algérien ».
Samir Hamiche