dimanche , 31 mai 2020
<span style='text-decoration: underline;'>USM Alger</span>:<br><span style='color:red;'>Accord pour la reprise du club par le groupe Serport</span>

USM Alger:
Accord pour la reprise du club par le groupe Serport

Le groupe des services portuaires «Serport» a donné son accord pour la reprise de la société par actions SSPA/USM Alger (Ligue 1 de football professionnel), a déclaré mardi le P-dg du groupe chargé de la gestion de dix entreprises portuaires, Achour Djelloul.

A l’issue de l’audience accordée par le président de la République, abdelmadjid Tebboune, nous avons eu le feu vert et le soutien des pouvoirs  publics afin d’entamer les procédures avec la justice algérienne et  reprendre les actions de l’USMA, une démarche pérenne qui doit être  soutenue par tous les amoureux du club», a déclaré Achour Djelloul lors  d’une conférence de presse animée à Alger.  Accompagner par le président du Conseil d’administration, Boualem Chendri  et le secrétaire général, Mounir Debbichi, le P-dg du Serport s’est  longuement étalé sur le projet «ambitieux» et «engagé», mais sans toutefois  divulguer les modalités et les mécanismes de cette transaction avec le club  algérois. «Les pouvoirs publics sont favorables pour la conclusion de cette  transaction, mais les démarches se feront avec la justice et pas avec  l’ex-propriétaire, à savoir Ali Haddad. Nous avons entamé notre audit qui  est déjà finalisé et je peux vous dire qu’il y a des choses qui sont bonnes  et d’autres qui ne sont pas bonnes dans la gestion de l’ancienne  direction.», a-t-il précisé.
Concernant les dettes de l’USMA auprès des organismes publics et privés,  le P-dg du groupe Serport s’est dit «prêt à acheter les actions du club  avec tout ce qu’il a comme historique très lourd en matière de gestion  financière.».
«Nous sommes dans une démarche citoyenne et nous avons tous les détails de  la gestion de l’USMA. Nous connaissons exactement les dettes auprès des  organismes publics et privés. L’historique du club est très lourd. Il y  aura des décisions qui seront prises par les pouvoirs publics pour  faciliter cette transaction.
Quel que soit le montant de la dette, nous  nous sommes engagés à aider ce grand club.», a dit Achour. Le P-dg du Serport a annoncé à cette occasion que son groupe a commencé  déjà les études pour la construction du Centre de formation d’Ain-Benian  qui doit accueillir des terrains répliques, un hôtel et des blocs  administratifs. «Nous avons une autre vision de la gestion future du club.
Ce n’est pas  uniquement un apport financier mais un grand projet qui fera de l’USMA une  véritable entreprise avec ses moyens logistiques et commerciaux. Il y aura  une nouvelle direction. Je sais pertinemment que ça n’a pas été facile pour  les dirigeants actuels, mais le club a besoin des organes de gestion qui  vont fonctionner avec des objectifs bien précis.», a conclu le P-dg du  Serport.
Avant de réfléchir à reprendre les actions du club algérois, le groupe  Serport est actuellement le sponsor principal de l’USMA qui vit une  situation très difficile depuis le début de l’exercice 2019-2020 suite aux  poursuites judicaires contre son propriétaire et homme d’affaires, Ali  Haddad. Le groupe Serport qui compte 15.000 employés est issu de la transformation  juridique de l’ex société de gestion des participations de l’Etat Port «SGP  SOGEPORT-Spa». Il est chargé, entre autres, d’exercer les activités de dix  ports commerciaux et 45 ports de pêche.