vendredi , 19 avril 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Aïn El Türck- Complexe sportif Hiba center</span>:<br><span style='color:red;'>Baptême de plongée sous-marine pour 19 orphelins</span>
© OT / Adda

Aïn El Türck- Complexe sportif Hiba center:
Baptême de plongée sous-marine pour 19 orphelins

Le complexe sportif «Hiba Center» de Paradis-Plage dans la commune d’Aïn El Türck, a accueilli ce jeudi, 19 enfants orphelins pour leur premier baptême de plongée sous-marine, sous la conduite de leurs entraîneurs.

L’ action caritative a été parrainée par l’association de plongée Sidi Moussa, présidée par El Hadj Mohamed Benaboura, ancienne figure de la Révolution à Oran, mais également ancien nageur et ce, avec la collaboration de l’APC d’Aïn El Türck.
La forte assistance, parmi laquelle il est compté le chef de daïra d’Aïn El Türck, Bakou Mostefa, le président de l’APC d’Aïn El Türck, Smara Abdenour, des membres de la société civile et de sportifs, a eu droit à une exhibition de plongée effectuée par ces jeunes, lesquels pour leur premier baptême dans ce genre d’activité, ont dû apprécier tout le plaisir que cela procure. En effet, l’utilisation des bouteilles à oxygène avant de plonger dans l’eau, a constitué un moment exceptionnel pour eux. Dans son intervention, le chef de daïra a tenu à remercier Hiba Center et l’association Sidi Moussa pour l’honorable initiative en faveur de ces enfants.
Pour sa part, le maire de la commune s’est dit très touché par cette initiative, et s’est dit disponible pour mettre à contribution l’APC à chaque fois qu’une opération de ce genre le nécessite. Une collation fut offerte aux enfants et aux nombreux invités. Le président de l’association Sidi Moussa El Hadj Benaboura, a fait savoir que tous ceux qui sont engagés dans cette association, qu’ils soient bénévoles ou encadreurs, mobilisent leur temps et leurs efforts pour apporter du bonheur aux enfants démunis ou non, en leur faisant apprécier les joies de la mer et de la plongée. « C’est un devoir pour nous, tant que nos forces nous le permettent ».
Il y a lieu de rappeler que l’association Sidi Moussa a été créée en 2014 dans la localité de Kristel à l’Est d’Oran, un des bastions de la résistance durant la Révolution, puisque ses habitants ont été les premiers à déclarer leur refus d’effectuer leur service militaire sous le drapeau français. A noter enfin, qu’un hommage particulier a été rendu par le fils du président de l’association au défunt journaliste photographe, Benhalima Karim, décédé tragiquement en mer.
Karim Bennacef