mercredi , 18 juillet 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Exploitation illégale des plages</span>:<br><span style='color:red;'>Bedoui hausse le ton</span>
© D.R

Exploitation illégale des plages:
Bedoui hausse le ton

En dépit des mesures prises par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire pour garantir aux estivants un accès gratuit aux plages, les squatteurs font de la résistance et continuent de sévir dans plusieurs wilayas côtières du pays.

Face à cette exploitation illégale des plages, une situation qui revient chaque année, le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, a haussé le ton en affirmant que la justice et les services de sécurité seront mobilisés pour dissuader les squatteurs et assurer un accès gratuit à la plage.
«Les services de sécurité et la justice lutteront sans merci contre les gens qui portent atteinte à la sécurité et à l’intégrité des estivants, et particulièrement ceux qui enfreignent le principe de la gratuité des plages et qui commettent des dépassements à l’égard des estivants» a affirmé lundi dernier M. Bedoui au cours d’une rencontre visant à dépêcher 100 cadres de son département au niveau des villes côtières pour s’enquérir du déroulement de la saison estivale et l’application des mesures prises dans ce cadre.
Il convient de signaler, que les agissements de «la mafia des plages», ont été enregistrés depuis le début de la saison estivale dans diverses localités. Il y a même un cas grave où un père de famille a été agressé via un couteau au niveau d’une plage d’Oran.
Parmi leurs procédés, la mafia des plages exige aux estivants le paiement des places aux parkings, la location de parasols, tables et chaises avec des prix exorbitants, entre autres. Depuis le lancement de la saison estivale, le ministère de l’Intérieur s’est mobilisé afin de mettre fin à ces pratiques où on assiste aux mêmes scénarios que les années précédentes, à savoir, squattage des plages, racket des estivants.
Rappelons, que le ministère de l’Intérieur avait appelé samedi dernier, les walis au renforcement du rôle des commissions de sécurité au niveau des wilayas côtières pour faire face à l’exploitation illégale des plages. Intervenant à l’ouverture de la rencontre nationale consacrée aux préparatifs de la saison estivale, organisée au siège de son département ministériel, le ministre avait annoncé la mobilisation de commissions de sécurité pour faire face à l’exploitation illégale des plages.
Le ministre a rappelé, que la politique touristique de l’Algérie, reposait sur la «garantie de l’accès libre et gratuit aux plages et la liberté totale pour l’estivant d’utiliser ses propres équipements de plage ou de les louer au niveau de ces espaces».
Une exposition a été organisée en marge de la rencontre nationale avec la participation de 10 exposants représentant des institutions étatiques pour mettre en valeur les efforts de l’Etat en faveur d’une meilleure organisation de la saison estivale 2018.
Alger: Samir Hamiche