mercredi , 21 novembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Départ en retraite de Nouibet Kamel</span>:<br><span style='color:red;'>Bekkou Mostéfa, nommé nouveau chef de daïra à Aïn El Türck</span>
© D.R

Départ en retraite de Nouibet Kamel:
Bekkou Mostéfa, nommé nouveau chef de daïra à Aïn El Türck

Consécutivement au départ en retraite de Mr Nouibet Kamel, un nouveau chef de daïra d’Aïn El Türck, représenté en la personne de Mr Bekkou Mostefa, a été désigné pour sa succession. Le nouveau chef de daïra, a déjà exercé cette fonction dans la daïra d’Aïn Makhlouf, dépendant de la wilaya de Guelma.
Cette nomination vient ainsi mettre fin au suspens qui durait depuis plusieurs semaines, période durant laquelle, l’intérim de la daïra d’Aïn El Türck, avait été confié, temporairement à la cheffe de daïra de Boutlélis, Mme Ferouani Fatima.
Ceci dit, d’importants dossiers attendent le nouveau chef de daïra, notamment en matière de logements, de lutte contre les constructions illicites, les projets en retard et tout particulièrement l’apprêtement de la commune d’Aïn El Türck, en prévision des prochains méditerranéens de 2021 pour lesquels, cette zone balnéaire a été retenue comme zone d’appui. Aussi, le nouveau chef de daïra, devra s’atteler à combler les défaillances de l’APC du chef-lieu,   traversée depuis un bon moment par des turbulences qui ont conduit le wali d’Oran à mettre fin aux fonctions du SG de l’APC, tout en prononçant le gel des membres de l’exécutif communal.
Face au marasme qui a longtemps sévi dans cette APC, le wali avait même annoncé l’installation d’un administrateur. L’alternative ne semble toujours pas écartée, dans le sens où, les maintes tentatives de médiation entamées par le DRAG de la wilaya d’Oran entre les parties en conflits, n’ont pas été couronnées de succès. La situation est telle, qu’aujourd’hui, l’APC d’Aïn El Türck, fonctionne tronquée de 14 éléments sur les 19 que compte cette assemblée.
Karim Bennacef