jeudi , 12 décembre 2019

Chronique du Jeudi

::
DONALD TRUMP : D’ABORD UN PRO DE LA COMMUNICATION

Abraham Lincoln, le premier président républicain des Etats Unis d’Amérique en 1862 doit se retourner dans sa tombe. Il prend peur pour la pérennité de sa formation politique à la tête de la nation, d’abord parce que jamais depuis son avènement, une élection n’avait suscité de fracture sociale en interne et de scepticisme à l’international. Ensuite, et surtout, lui-même avait ... Lire la suite »

:
Association Algérie-Union Europénne : un accord à sens unique

Parfois, enchantement et ratage se conjuguent dans les mariages économiques. Comme dans la vie d’un couple, avant que l’amour ne s’esquive et ne se desserve, le jeu des apparences et des faux semblants maintien l’illusion. Et comme dans l’union d’un ménage, après le soleil, le doute s’installe. Puis jaillissent les réminiscences, avant que la morosité et les calculs ne s’installent. ... Lire la suite »

:
L’école de base, mise à mal

Sinueux, le parcours d’un ministre de l’Education. Du reste, en Algérie comme presque partout ailleurs, gérer et surtout assurer la quiétude d’un secteur pilier de tout développement sociétal d’un gouvernement, exige immuablement d’équilibrer la sempiternelle équation entre le droit constitutionnel des élèves et les revendications en boucle des syndicats. Entre le spectre des grèves qui hante tout pensionnaire de l’éducation ... Lire la suite »

:
Béjaia: Une mauvaise pièce à prendre au sérieux

Plus on voit des hommes tourner à l’animal en folie, plus on confirme que la manipulation des masses dispose de beaux jours devant elle. Cet exercice qui date de l’âge de pierre, se modernise et se numérise au grès des fulgurances des réseaux sociaux, un outil explosif, magnifiquement accessible qui se prête à toutes les mauvaises intentions. Avec pareille arme, ... Lire la suite »

:
Coups de semonce sur les finances… Des taux négatifs

Les prévisions sont aussi incertaines que la météo qui couvre actuellement le pays. Sauf que, contrairement aux sentences des dernières statistiques économiques livrées à chaud, ces temps pluvieux et le froid qui nous réchauffe les cœurs, influent positivement sur le moral. Le déficit de 17,2 milliards de dollars relevé sur les onze premiers mois de l’année 2016 gâche la fête ... Lire la suite »

:
Quand l’inflation engendre de nouveaux comportements

Même en s’inspirant de toutes les philosophies et de toutes les études prospectives spécialisées, le citoyen quotidiennement agressé par la symphonie macabre des prix à la consommation ne vit plus sans que le cœur ne s’use un peu plus chaque jour. Les réalités du marché qui s’entrechoquent, ne peuvent plus leurrer les usagers pendant longtemps, car, tous les indicateurs ne ... Lire la suite »

:
Aigle Azur, l’éternel mépris à la face de sa clientèle

Que ceux qui sauraient comment amener la compagnie française Aigle Azur à respecter un tant soi peu sa clientèle algérienne se manifestent. Voilà un transporteur qui puise de notre marché la plus grande part de son chiffre d’affaires, mais dont le comportement vis-à-vis de nos compatriotes et sur l’ensemble de nos aéroports défie outrageusement Machiavel. Que ceux qui croient encore ... Lire la suite »

:
Entre véhicules au «Label Algérie» et montés en Algérie

A chaque malheur quelque chose de bon. Ce n’est ni le talent, encore moins le génie qui explique aujourd’hui le bruit de bottes des constructeurs automobiles internationaux en direction de l’Algérie. Pratiquement, tous les submersibles de cette industrie font la cour à notre pays. Mercédès, Peugeot, Renault, aujourd’hui Volkswagen, Seat, trois marques chinoises parmi les 140 groupes de cet empire ... Lire la suite »