vendredi , 22 novembre 2019

Chronique du Jeudi

Coup d’envoi de la 11ème saison professionnelle:
Dans l’esprit du triomphe égyptien

Il n’y a que deux puissances dans le monde: le football, cette drogue planétaire et l’esprit, l’instrument de la gagne…ou de la déchéance. Nous entamons à compter de ce jeudi 15 août 2019, la onzième édition du championnat qualifié d’élitiste, mais qui, depuis l’année 2010 et son mondial africain, n’a qu’accessoirement alimenté la sélection nationale de football. Comme tous les scénarios ... Lire la suite »

....:
Incendies de forêts: Qui a intérêt à entretenir ces écrans de fumée ?

Les feux de forêts se poursuivent. Toujours digne et moulé dans son caractère pacifique, le Hirak ne s’érode pas. A ce jour, nul ne sait exactement comment ces deux problématiques vont évoluer. Seule évidence, des efforts et de la mobilisation à tous les niveaux s’acharnent à contenir ces deux brasiers. Sauf qu’aujourd’hui, ce sont les incendies qui troublent le sommeil ... Lire la suite »

...:
L’Algérie, acte 3 pour la stabilité et la relance

Un pas en avant, un pas en arrière. On ne peut nier l’authenticité et la force titanesque de notre Révolution pacifique, mais dans ces préliminaires, toutes les tentatives de dialogue et d’aboutissement patinent. La dernière en date, celle du panel conduit par l’ancien président de l’APN entre 2002 et 2004 n’a pas levé l’ancre que des fissures ont surgi. Dans cette ... Lire la suite »

...:
Palestine… Quelle destinée pour El Qods ?

Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir. Cette vieille technique impérialiste des colons et des envahisseurs ne subsiste plus que dans l’esprit des israéliens et de leurs mentors, les USA. Sur le dossier de Gaza, d’El Qods et du plateau du Golan, ces deux complices sont les seuls acteurs politiques de la planète éternellement menteurs et faiseurs de ... Lire la suite »

La bande à Djamel Benmadi:
«Nous vous aimons tous!»

Hors norme jusqu’au bout, l’Equipe nationale de football fait sa révolution comme le peuple est en train de réussir la sienne, tambour battant. Le détail ne dépare pas la biographie de ces deux symboles qui forgent avec une réussite exceptionnelle, la nouvelle image internationale de l’Algérie. Les « Fennecs », comme le Peuple sont des artistes. L’histoire, la prestance, le mental, ... Lire la suite »

...:
Mouad Bouchareb… chronique d’une fonction usurpée

Tout comme les serrures appellent les voleurs, le pouvoir politique magnétise les hommes et les femmes prêts à tout. Le président démissionnaire de l’APN, Mouad Bouchareb s’est bien agité dans cette enseigne du pouvoir qu’il avait décidé de dompter… prêt à tout. Jeune député depuis 2007, puis réélu en 2012 et 2017, le natif de AÏn Oulmane enchainait les promotions politiques ... Lire la suite »

...:
La Palestine ne s’achète pas

Après 7O ans d’occupation de la terre palestinienne, de brimades et d’atteintes à la dignité d’un peuple moulé dans la Révolution des pierres, voilà l’illuminé Donald Trump qui sort de son chapeau un plan dont que seul pouvait l’imaginer: assurer une aide économique de 50 milliards de dollars sur 10 ans, exclusivement à Gaza et à la Cisjordanie. Le concept ... Lire la suite »

...:
Préserver le hirak des souillures du football

Dans notre sport roi, plus je vois les malaises s’enchaîner, plus je vois ses acteurs tourner verser à la vendetta, plus je crois à la simplification, celle de prendre du recul pour assainir l’environnement du sport roi, d’en éjecter ses buses et de le dissocier de la trame politique qui pèse sur notre pays. Ce qui s’est passé lors de la ... Lire la suite »

...:
L’année tumultueuse du football professionnel

Notre sport roi n’a pas changé, les écarts et les dépassements continus de cette saison tumultueuse le prouvent. Encore plus, les visages neufs de présidents de clubs, de responsables de ligues et du super patron de la balle ronde, ne sauraient masquer l’archaïsme du professionnalisme et de l’incapacité avérée de ses acteurs à l’édifier. On passera sur les dernières rencontres taxées ... Lire la suite »

...:
COMMENT VA EVOLUER LE HARAK ?

Comme l’affirme si bien le chercheur et doctorant en sciences politiques à la City University de New York, l’algérien Brahim Rouabah, « la révolte populaire dans notre pays n’est rien de moins qu’une réaffirmation de ce qu’être humain signifie ». Réduits durant des décennies à des spectateurs traumatisés, les Algériens ont, une fois de plus, soulevé la poussière et saisi ... Lire la suite »