dimanche , 19 janvier 2020

Chronique du Jeudi

La bande à Djamel Benmadi:
«Nous vous aimons tous!»

Hors norme jusqu’au bout, l’Equipe nationale de football fait sa révolution comme le peuple est en train de réussir la sienne, tambour battant. Le détail ne dépare pas la biographie de ces deux symboles qui forgent avec une réussite exceptionnelle, la nouvelle image internationale de l’Algérie. Les « Fennecs », comme le Peuple sont des artistes. L’histoire, la prestance, le mental, ... Lire la suite »

...:
Mouad Bouchareb… chronique d’une fonction usurpée

Tout comme les serrures appellent les voleurs, le pouvoir politique magnétise les hommes et les femmes prêts à tout. Le président démissionnaire de l’APN, Mouad Bouchareb s’est bien agité dans cette enseigne du pouvoir qu’il avait décidé de dompter… prêt à tout. Jeune député depuis 2007, puis réélu en 2012 et 2017, le natif de AÏn Oulmane enchainait les promotions politiques ... Lire la suite »

...:
La Palestine ne s’achète pas

Après 7O ans d’occupation de la terre palestinienne, de brimades et d’atteintes à la dignité d’un peuple moulé dans la Révolution des pierres, voilà l’illuminé Donald Trump qui sort de son chapeau un plan dont que seul pouvait l’imaginer: assurer une aide économique de 50 milliards de dollars sur 10 ans, exclusivement à Gaza et à la Cisjordanie. Le concept ... Lire la suite »

...:
Préserver le hirak des souillures du football

Dans notre sport roi, plus je vois les malaises s’enchaîner, plus je vois ses acteurs tourner verser à la vendetta, plus je crois à la simplification, celle de prendre du recul pour assainir l’environnement du sport roi, d’en éjecter ses buses et de le dissocier de la trame politique qui pèse sur notre pays. Ce qui s’est passé lors de la ... Lire la suite »

...:
L’année tumultueuse du football professionnel

Notre sport roi n’a pas changé, les écarts et les dépassements continus de cette saison tumultueuse le prouvent. Encore plus, les visages neufs de présidents de clubs, de responsables de ligues et du super patron de la balle ronde, ne sauraient masquer l’archaïsme du professionnalisme et de l’incapacité avérée de ses acteurs à l’édifier. On passera sur les dernières rencontres taxées ... Lire la suite »

...:
COMMENT VA EVOLUER LE HARAK ?

Comme l’affirme si bien le chercheur et doctorant en sciences politiques à la City University de New York, l’algérien Brahim Rouabah, « la révolte populaire dans notre pays n’est rien de moins qu’une réaffirmation de ce qu’être humain signifie ». Réduits durant des décennies à des spectateurs traumatisés, les Algériens ont, une fois de plus, soulevé la poussière et saisi ... Lire la suite »

...:
Said Djellab et la hausse des prix : Liaisons dangereuses

Bluffer est le premier métier où un ministre algérien s’arroge le droit de s’écouter. Le mois sacré du Ramadhan de retour, rebondissent en puissance les effets d’annonces sur la régulation, le contrôle et le suivi permanent des produits de base, particulièrement les maraichages et les viandes. Les années et les ministres se ressemblent et la recherche de nouvelles sensations politiques sur ... Lire la suite »

Contestation pacifique :
Les jours les plus longs

En pleine tourmente, qui d’entre les politiques, les experts, les constitutionnalistes, les hauts gradés, les services de l’ombre et les citoyens perçoit en ce moment une sortie de crise ? Personne ! Du haut de nos droits légitimes à contester et à manifester pour un nouveau système politique qui ne soit pas rongé par la corruption, on est aujourd’hui tenté ... Lire la suite »

...:
Trump le pyromane

Heureusement, les constituants américains furent bien avisés d’inscrire l’équilibre des pouvoirs en lettres d’or, sinon Donald Trump aurait déjà créé une troisième guerre mondiale. Après deux ans de présidence dans le pays de la famille Rothschild, le président républicain vient de planter sa bannière au sommet de la bêtise. En offrant la souveraineté du Golan sur un plateau d’argent à ... Lire la suite »

...:
Quelle solution pour parer au vide

Ainsi donc, l’imprévisible et inexpérimenté successeur du fantasque Djamel Ould Abbès à la tête du FLN, n’a pu réaliser son rêve de faire main basse sur le parti historique pour s’arrimer à la planète de la politique et des affaires. Mouad Bouchareb avait situé ses ambitions dans le cadre d’une époque révolue, au cours de laquelle tout était permis pour ... Lire la suite »