dimanche , 15 décembre 2019

Edito

...:
L’Algérien est tolérant

Devant le bouillonnement politique suscité par le mouvement populaire, on était loin de penser que la polémique des personnes qui n’observent pas le jeûne, allait resurgir, cette année encore. Pourtant, il s’est trouvé des énergumènes, faux défenseurs de la foi, pour aller créer un climat de tension dans l’enceinte de l’université d’Alger, pour avoir aperçu des étudiants en train de ... Lire la suite »

...:
Le temps des solutions

Plus de deux mois que cela dure, et le hirak n’a pas pris une seule ride. La mobilisation de la rue n’a pas fléchi et l’enthousiasme du premier jour reste toujours intact. Malgré toutes les victoires obtenues, à commencer par l’arrêt du cinquième mandat et la démission de l’ancien président de la République, la rue continue de revendiquer et d’appeler ... Lire la suite »

...:
Le civisme et la solidarité sont majoritaires

Un groupe de commerçants a pris l’initiative de fixer les prix des légumes de saison à 50 DA le kilogramme. L’information, diffusée sur le Web, vaut son pesant de satisfaction parmi les consommateurs de tout le pays. Le poste a fait le tour des réseaux sociaux jusqu’à en devenir viral. Il faut dire que cette démarche, dont les Algériens attendent ... Lire la suite »

....:
Un passage obligatoire

Il devient inévitable pour les forces en présence d’aller vers un dialogue inclusif et sincère pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouve le pays aujourd’hui. Cette option fait l’unanimité au sein de la classe politique, même s’il reste encore quelques résistances exprimées par des forces qui veulent donner l’impression de tenir, en ces temps de révolutions, alors qu’il n’y ... Lire la suite »

....:
La rue n’est pas une table de négociation

Le discours du président de l’Etat, a clairement démontré le fait qu’il existe une parfaite cohésion entre la présidence intérimaire de la République et l’Etat-major de l’ANP. Que ce soit sur l’offensive anti-corruption, l’agenda électoral ou encore le dialogue national, Abdelkader Bensalah et Ahmed Gaïd Salah, sont sur la même ligne. Ils veulent tous les deux une présidentielle sans période ... Lire la suite »

...:
Une leçon pour l’avenir

Le rideau est loin d’être tombé sur cette extraordinaire mobilisation des Algériens qui dure depuis plus de deux mois. Mais est-ce à dire, comme le prétendent certains, que rien n’a bougé. Que rien n’a changé. Répondre par un oui, serait faire offense à l’intelligence de nos concitoyens et rendre insignifiant leur engagement pour une Algérie nouvelle. Et même si certaines ... Lire la suite »

...:
Le Ramadhan et ses surprises

C’est aujourd’hui, le jour J. Les Algériens sauront s’ils jeûneront ou pas demain. Et dans tous les cas de figures, ils seront forcément au rendez-vous du Ramadhan, dans sa version 2019. Un Ramadhan particulier, en raison de circonstance, tout aussi particulière. Jusqu’à la fin du mois de février dernier, le plan du pouvoir de l’époque était qu’au jour d’aujourd’hui, nous ... Lire la suite »

...:
Sous l’œil vigilant de la rue

A deux jours prés, nous sommes pile poil à un mois depuis la démission de l’ancien président de la République Abdelaziz Bouteflika. Une démission survenue le 2 avril, mais qui a été décidée et accélérée après l’injonction, le même jour, du chef d’état major de l’armée Ahmed Gaid Salah. Une injonction qui a fait entrer dans l’histoire du pays ce ... Lire la suite »

...:
Quelle saveur aura le Ramadhan ?

En ces temps d’incertitudes politiques, il serait certainement malvenu de parler de consommation. Mais, il n’échappe à personne que nous sommes à quelques jours seulement du mois du Ramadhan où la consommation des ménages prend des allures particulières. Entendons-nous d’abord sur le fait que ce mois est celui de la piété et de la surconsommation. Cela peut paraître contradictoire. D’ailleurs, ... Lire la suite »

...:
Le temps des solutions

Le Hirak ou la révolution du sourire, comme on l’appelle, se dirige vers son onzième vendredi. Le mouvement a pu résister jusqu’à ce jour à toutes les provocations et les divisions, et réussi à maintenir son caractère pacifique qui n’a pas fini d’étonner le monde et de susciter l’admiration y compris dans les sociétés dites civilisées et démocratiques. L’expérience algérienne ... Lire la suite »