lundi , 16 décembre 2019

Edito

...:
L’inévitable guerre ?

L’invitation de la France au Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri, ressemble plus à une exfiltration qu’à une vraie invitation. Emmanuel Macron tente là, une solution plutôt diplomatique à une crise qui a mis dans l’embarras plusieurs capitales occidentale et arabe, en premier desquelles Ryadh. Parler d’exfiltration peut paraître exagéré, mais la situation de Hariri en Arabie Saoudite, est devenue ... Lire la suite »

...:
Les APC, le meilleur et le pire

A quelques jours des élections Locales, il serait intéressant de rappeler à la cohorte de candidats qui se battent pour occuper des sièges dans les Assemblée populaires communales et de wilayas, une vérité toute simple. Après les joies de la victoire, pour ceux dont la liste arrive en premier dans les suffrages universels, ils seront aux manettes d’une commune qui ... Lire la suite »

...:
Une nécessaire remise en cause

Quatre jours seulement nous séparent de la fin de la campagne électorale pour les locales. Le dernier virage, comme se plait à l’appeler la presse nationale, dure à n’en pas finir, sans que pour autant, cette campagne n’arrive à décoller. C’est vraiment à désespérer de la voir un jour, intéresser les citoyens qui en toute vraisemblance ont la tête ailleurs. ... Lire la suite »

....:
Les combattants qu’il nous faut

Entre deux initiatives souvent pas concluantes pour combattre le marché parallèle, l’Algérie pond des mesurettes pour limiter les dégâts de la Zone arabe de libre échange (ZALE) et peaufine son dossier, pour l’adhésion à l’OMC. L’on notera au passage, que depuis sa nomination, Mohamed Benmeradi, n’a, à aucun moment, fait référence à la ZALE. Il reste que celle-ci existe bel ... Lire la suite »

ANSEJ:
12444 micros-entreprises créées depuis 2013

Après l’organisation la semaine écoulée de portes ouvertes au profit des étudiants en vue de les informer et de les sensibiliser sur l’entreprenariat en vue de leur permettre de se préparer dès aujourd’hui, pour qu’à l’issue de leurs études ils puissent créer une micro-entreprise de leur choix en bénéficiant de l’aide matérielle (financement–banque) et de l’accompagnement de l’ANSEJ. Hier, le ... Lire la suite »

La voiture, le rêve et le sacrifice

Le projet d’installation d’une usine du constructeur français Peugeot se concrétise. Il se dit dans les milieux spécialisé que Français et Algériens sont enfin parvenus à un accord solide et sérieux qui ferait de la marque au Lion l’un des leviers du développement conséquent de l’industrie automobile en Algérie. Il était, en effet, grand temps que l’amour qu’ont les Algériens ... Lire la suite »

...:
Comme un Etat voyou

Le Maroc a définitivement fait le choix de la bassesse, de la roublardise et du pourrissement. Sa stratégie pathétique, commence à se révéler avec fracas et en contradiction manifeste avec toute légalité internationale. Le dernier discours du roi Mohamed VI a fini par dissoudre tous les doutes qui pouvaient encore exister quant au choix du Maroc de renier la légalité ... Lire la suite »

...:
Le temps économique est long

Les réserves de change se maintiennent à un niveau «acceptable». Le pays est assuré d’une sécurité à l’importation de plus de 18 mois. La centaine de milliards de dollars nous mettent donc à l’abri d’une crise alimentaire majeure, bien que pour certains nous y sommes déjà, et nous n’en sortirons pas de sitôt… Cela dit, avant même que la Banque ... Lire la suite »

...:
Ça ne décolle toujours pas

Elle est bien triste cette campagne électorale pour les locales du 23 novembre. Pourtant, tous les partis et tous les ténors de la politique algérienne s’y sont engagés. Mais, à la deuxième semaine, la mayonnaise ne prend toujours pas. Bien sûr, certains chefs de partis réussissent à faire salle comble, ici et là, mais dehors, une fois sortis de ces ... Lire la suite »

C’est bien, mais ça peut être mieux

Le profil des candidats aux élections locales mérite que l’on s’y attarde un peu. La première halte concerne l’âge des prétendants, et l’on est plus content de voir que plus de 50 pour cent ont moins de 40 ans. C’est donc un collège plutôt jeune qui est avancé par les partis. L’autre bonne nouvelle vient du niveau d’instruction des ces ... Lire la suite »