vendredi , 23 août 2019

Edito

:
Ces crieurs professionnels

Plus d’une semaine après l’entrée en vigueur de la loi des Finances 2017, il est loisible de constater que le pays continue de respirer, les citoyens vaquent à leurs occupations et l’activité économique et commerciale n’a pas connu un incident grave, qui pourrait amener à craindre un effondrement du pays. Une petite semaine n’est certes pas suffisante pour évaluer l’impact ... Lire la suite »

:
Les raisons de l’hécatombe

Deux ministres ont été dépêchés au chevet des blessés du terrible accident de la circulation survenu à Oultal (M’Sila) qui a fait 10 morts et 12 blessés. Les deux représentants du gouvernement ont profité de ce moment pour rappeler les efforts consentis par les pouvoirs publics en vue d’atténuer cette série noire sur nos routes qui endeuille presque chaque jour ... Lire la suite »

:
Le foot fait avancer les choses

Les Verts iront au Gabon pour disputer la coupe d’Afrique des Nations. Leur parcours sans faute, lors des éliminatoires, leur a ouvert cette belle perspective que les Algériens attendaient avec impatience. Cette qualification a prioritairement une signification sportive, mais il est permis d’y voir aussi une bonne nouvelle pour le moral des supporters de l’EN qui se comptent en dizaines ... Lire la suite »

:
La nécessaire mobilisation

La première lecture à faire sur les dernières déclarations du Premier ministre Abdelmalek Sellal, est que l’Algérie est toujours visée par des manœuvres de déstabilisation orchestrée de l’intérieur comme de l’extérieur du pays. Les derniers événements qu’ont connus plusieurs régions du pays, confirme cette thèse. Beaucoup de cercles qui en veulent à notre pays, travaillent dans l’ombre pour déstabiliser le ... Lire la suite »

:
La rente et ses méfaits

Les cours de l’or noir se maintiennent à un niveau supérieur à celui fixé par la loi des Finances 2017. On peut donc espérer une année financière un peu meilleure qu’attendue. Mais, ce n’est pas une raison pour dormir sur ses lauriers. Et pour cause, autant cette petite embellie est la bienvenue pour l’ensemble des Algériens, autant il serait suicidaire ... Lire la suite »

:
Vigilants

Les escarmouches signalés ici et là, étaient prévisibles. On savait depuis un long moment déjà, que des groupuscules tapis dans le noir, cherchaient à chaque occasion d’allumer la mèche. Cette mèche qui pourrait mettre en pratique leurs bas desseins. Peu importe la raison, leur seule obsession reste de déstabiliser le pays. Peu importe les conséquences, ils ne verseront aucune larme ... Lire la suite »

:
2017, l’année des nouveaux partenariats

A l’orée de la nouvelle année 2017, les promesses économiques sont précieuses en ces temps difficiles pour l’Algérie. Dans cet ordre d’idée, on retiendra les déclarations fortes «intéressantes» d’officiels américains. Lesquelles déclarations pourraient supposer une entrée remarquée des Etats-Unis dans l’économie nationale. L’enthousiasme, certes diplomatique, mis en avant, indépendamment de la coloration politique de la Maison Blanche, est quelque part ... Lire la suite »

:
Les règles du jeu ont changé

Le président russe Vladimir Poutine, est-il ange ou démon ? La réponse diffère selon les convictions des uns et des autres. Mais, il reste sûr que les extrémistes islamistes comme les chefs d’Etat occidentaux lui vouent une animosité certaine. Il a réussi, en effet, l’exploit de mettre les deux à terre. Les premiers en les écrasant en Syrie et les ... Lire la suite »

:
L’objectif suprême

Franc, direct et réaliste. C’est le discours qu’a choisi le Premier ministre pour s’adresser aux citoyens. Loin de tout triomphalisme béat, Sellal a planté le décor économique dans lequel se trouve aujourd’hui le pays. Reconnaissant sans aucune fuite en avant, la crise financière qui touche l’Algérie, le chef de l’exécutif a néanmoins insisté sur le fait que l’Algérie a su ... Lire la suite »

:
Un sursis n’est pas une victoire finale

A quelques jours de l’entrée en vigueur de l’accord Opep Non Opep, sur la réduction de la production de pétrole, les prix du baril prennent l’ascenseur, doucement, mais sûrement. En se rapprochant hier, de la barre psychologique des 60 DA, l’or noir revient donc sous l’autorité de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. De fait, l’Opep retrouve son statut de ... Lire la suite »