dimanche , 15 décembre 2019

Oran Aujourd’hui

Pragmatisme et efficacité dans la gestion urbaine

Le projet d’aménagement urbain du périmètre de la zone «Planteurs-Ras El Aïn», serait toujours inscrit au plan d’action des pouvoirs publics. Selon le Wali d’Oran, cité par un confrère de la presse locale, «il n’a jamais été question d’un classement du dossier, d’un abandon du projet…Au contraire, nous dit-on, les choses évoluent même rapidement dans le bon sens et sans ... Lire la suite »

La «banalité» des fléaux meurtriers…

Le monoxyde de carbone, les accidents de la route et la «hargua», conjuguent leurs effets néfastes pour accentuer le nombre de morts, victimes de ces fléaux récurrents. Pourtant, ni le gaz mortel provenant des défaillances d’installation du chauffage, ni les accidents routiers, ni les traversées clandestines ne sont le produit de catastrophes naturelles à inscrire dans la fatalité. Commentant hier ... Lire la suite »

RHP: Résolution ou Renouvellement de l’Habitat Précaire…?

Lors d’une récente réunion consacrée à la situation des projets de plus de 10.000 logements sociaux initiés ou lancés à travers l’ensemble des daïras, le chef de l’exécutif a mis l’accent sur la nécessité de respecter les délais afin de livrer, comme annoncé, le quota de 1000 unités avant la fin de l’année en cours. Le wali a donc appelé ... Lire la suite »

L’APC d’Oran en lutte contre la Harga

Lors d’un récent Conseil de l’exécutif communal, le maire d’Oran M. Norreddine Boukhatem, a affiché sa ferme volonté de multiplier les efforts et les initiatives visant à résorber le fléau de l’émigration clandestine, plus connu sous le dur vocable de la «Hargua» suicidaire. C’est semble-t-il le premier P/APC du pays qui a eu, disons-le, le courage d’inscrire à l’ordre du jour ... Lire la suite »

Cap Falcon: Un exemple d’abandon et de régression

Une importante assiette foncière, en attente de l’éradication de la décharge publique de Cap Falcon, il y a déjà dix ans, a été, on s’en souvient, applaudie et accueillie avec bonheur par les habitants de cette localité côtière considérée, jadis, comme l’un des plus beaux sites balnéaires de la région. Mais après la fermeture de la décharge et la mise ... Lire la suite »

La règle des urgences et des priorités

Quand on les interrogent aujourd’hui sur l’état des lieux de leur cadre urbain, une majorité d’habitants de la ville d’Oran expriment leur déception, mêlée à une certaine lassitude «face aux discours et aux promesses» des responsables successifs. Particulièrement les résidents des grandes cités d’habitat et des quartiers populaires marqués il faut bien l’admettre par une détérioration avancée du paysage urbain ... Lire la suite »

Carences et incohérences irréductibles

Malgré les efforts indéniables de quelques responsables locaux, malgré les crédits colossaux engagés par l’Etat dans les différents secteurs du développement local, dans bon nombre de communes de la wilaya oranaise, notamment à AIn El Turk, c’est encore et toujours le règne du laisser-aller et du chaos dans la prise en charge du cadre de vie collectif et du respect ... Lire la suite »

La conquête du statut de métropole

Une grande agglomération, aussi belle et ambitieuse soit-elle, ne peut du jour au lendemain se transformer en grande métropole régionale par la seule vertu des discours et des ambitions affichées au gré des conjonctures. Oran, contrairement à d’autres grandes villes du Pays et de la région, dispose, il est vrai, du potentiel et des atouts lui permettant indéniablement de la ... Lire la suite »

Marginalisation et exclusion des compétences locales

Lors de la dernière session plénière de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) consacrée aux questions orales, le Ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a fait état d’une baisse «considérable» du budget alloué au FIOFA, précisant qu’il est passé de «175 millions de dinars en 2014 à 40 millions de dinars en 2018». Ce qui, selon lui, aurait fortement impacté la dernière ... Lire la suite »

«Attractivité» du bidonville: Le chemin vers un logement neuf

Le lieu-dit «Coca», l’un des plus grands sites d’habitat précaire à Oran, connaît ces derniers temps, un véritable «bras de fer» entre les bâtisseurs de baraques illicites mises en vente aux mal-logées et les services communaux qui multiplient les opérations de démolition. Il y a quelques jours, un mur construit pour clôturer une terre agricole, dans la perspective de la ... Lire la suite »