mardi , 7 avril 2020

Oran Aujourd’hui

Les candidats à l’émigration clandestine

Pas moins d’une dizaine de cadavres de harragas ont été repêchés, le week-end dernier, au large des côtes d’Oran et de Mostaganem, tandis que treize candidats à l’émigration clandestine ont été sauvés ce même jour par les Forces navales de la Façade maritime ouest. Un week-end particulièrement meurtrier pour ces dizaines de harragas, parmi eux des femmes et des enfants ... Lire la suite »

Au registre des tricheries et de la prédation

L’hiver 2018 s’annonce porteur, comme chaque année, des risques d’inondations et de grandes perturbations, de la circulation routière à Oran. Les autorités locales, conduites par le Wali d’Oran, semblent avoir pris cette année, toutes les mesures préventives, pour faire face aux grosses chutes de pluie hivernales, et leur lots d’inondation de chaussées, de coulées d’eau boueuses, et parfois hélas, de ... Lire la suite »

Délinquance et crime organisé

Il suffit de parcourir les archives des journaux pour se rendre compte de la hausse alarmante des crimes et délits enregistrés à travers les wilayas de l’Ouest du pays. Selon des observateurs avertis et de sources proches de ce dossier, le taux de criminalité a atteint pour le premier trimestre de l’année en cours, une augmentation de plus de 20% ... Lire la suite »

Tricheurs et prédateurs

Les déclarations de certains chefs de Daira, la dernière en date étant celle de Mme Fatima Ferrouani, chef de Daira de Boutlélis, ne cessent de mettre en relief les grands paradoxes d’une présumée politique d’éradication de l’habitat précaire et illicite qui repose encore et toujours sur l’option populiste et démagogique du relogement promis et assuré à tous les occupants de ... Lire la suite »

Quelle compétence et quelle légitimité?

Le processus de développement et de modernisation d’une collectivité locale impose des solutions urgentes, et parfois si évidentes que l’on a du mal à comprendre cette incapacité chronique de certains acteurs concernés connus pour leur laxisme ou leur renoncement. En l’absence de véritables mécanismes de concertation et d’implication de la société civile à la gestion des affaires locales, le débat ... Lire la suite »

Les limites du système de gestion municipale

Un marché informel situé sur la route reliant le rond-point de Canastel à Belgaïd, dans la Commune de Bir El Djir, vient d’être démantelé par les services de la Gendarmerie nationale. Ce marché installé depuis plus de cinq ans, avait pris de l’ampleur et ne cessait d’accentuer les contraintes et les désagréments pour les nombreux automobilistes qui se rendent à ... Lire la suite »

Les carences et les dérives du mouvement associatif

L’implication du mouvement associatif dans la gestion locale a été au cœur du débat de la journée d’étude organisée jeudi dernier par le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC). En présence du Wali d’Oran et du P/APW ,cette rencontre a rassemblé des élus locaux et des présidents d’associations locales venus des 26 communes. Dans son intervention à ... Lire la suite »

Laxisme et prébende organisée

On est certainement étonné du nombre de conférences, de séminaires, de colloques et autres journées d’études qui, depuis des décennies, sont quasiment chaque année organisés à Oran sur des thèmes récurrents liés à la gestion et au fonctionnement de la ville ou des collectivités locales. Jeudi dernier, à l’Hôtel Sheraton, c’était La fiscalité locale qui était au menu d’une journée ... Lire la suite »

La «ruralisation» galopante

L’aménagement de la rue des Aurès, ex La Bastille, l’embellissement du boulevard de l’ALN (ex Front de mer), la restauration de la salle de cinéma Marhaba , ex Escurial, l’extension de la places du 1er Novembre, ex-place d’armes, sont des projets qui figurent en tête des actions prioritaires inscrites dans l’agenda des autorités locales. . Le président de l’Assemblée populaire ... Lire la suite »

Gestion des dossiers «bidonvilles» et «vieux bâti»

Hier on apprenait, que quelques 1600 logements seront très bientôt distribués, au profit des habitants du bidonville de Sidi El Bachir. Cela n’a pas manqué de provoquer la colère de plusieurs familles qui se sont déclarées injustement exclues de l’opération. Et comme à chaque fois, en pareille circonstance, des «représentants» de ces familles contestataires font le tour des rédactions de ... Lire la suite »