dimanche , 15 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Yacine Brahimi</span>:<br><span style='color:red;'>«C’est moi qui ai demandé à Belmadi de ne pas me convoquer» </span>

Yacine Brahimi:
«C’est moi qui ai demandé à Belmadi de ne pas me convoquer» 

Le milieu offensif algérien d’Al-Rayyan (Div.1  qatarie) Yacine Brahimi, a indiqué samedi avoir demandé au sélectionneur  national Djamel Belmadi de ne pas le convoquer pour les deux premiers  matchs des qualifications de la CAN-2021 de football, à domicile face à la  Zambie et en déplacement devant le Botswana.

«C’est moi qui ai demandé à Belmadi de ne pas être appelé pour ce regroupement pour des raisons personnelles dont je ne pouvais me dérober.  Sinon j’aurais été là avec la sélection nationale, je profite d’ailleurs de  l’occasion pour féliciter mes coéquipiers pour la large victoire (5-0) face  à la Zambie. J’espère aussi qu’ils ramèneront un bon résultat du Botswana»,  a déclaré Brahimi dans un entretien accordé au journal qatari Al-Raya. Pour son premier match officiel depuis sa consécration à la CAN-2019 en  Egypte, l’Algérie a entamé les qualifications d’une manière tonitruante,  laminant jeudi la Zambie (5-0) au stade de Blida. Les «Verts» enchaîneront  lundi devant le Botswana à Gaborone (20h00 algériennes). Au sujet de sa signature au Qatar et de la possibilité de perdre sa place  en équipe nationale, Yacine Brahimi ne veut pas en entendre parler : «Non,  je ne crains pas cela. Belmadi est un bon entraîneur, il est compréhensif.  Il ne regarde pas dans quel championnat le joueur évolue, même si ce  dernier joue en Chine. Son seul et unique critère est la performance et le  niveau en compétition. Je n’ai aucun doute sur cela». Après cinq saisons passées avec le FC Porto (Div.1 portugaise), Brahimi  (29 ans) a décidé de changer de cap en s’engageant durant l’intersaison  avec Al-Rayyan SC pour un contrat de trois ans.