vendredi , 15 décembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue deux, 6ème journée : ASMO - WAT </span>:<br><span style='color:red;'>Chaud derby à Bouakeul</span>
© Ouest Tribune

Ligue deux, 6ème journée : ASMO - WAT :
Chaud derby à Bouakeul

Les asémistes qui ont réalisé un sans faute, depuis l’entame de la saison, sont décidés à poursuivre leur bonne dynamique des bons résultats, à l’occasion de la réception du Widad de Tlemcen, ce vendredi à Bouakeul, dans un match derby, comptant pour la 6e journée, du championnat de ligue deux.

Sous la houlette du coach Louafi et de son adjoint Merine, les camarades de Mesmoudi ont préparé cette rencontre, dans de bonnes conditions et dans une bonne ambiance. Les verts et blanc d’El Djemia ont disputé leur troisième et dernier match amical, programmé durant la trêve, mardi passé, et se sont imposés aisément, face à la jeune formation du Wifak d’Es Senia. Un résultat rassurant, pour le staff technique, surtout du côté du secteur offensif. Le responsable technique asémiste a aligné son équipe type, et semble avoir une bonne idée, sur le onze qui aura la charge d’affronter Tlemcen. Côté effectif, le coach devra certainement se passer, des services de l’attaquant Benouis, qui revient de blessure et du défenseur Youcef Yacine, qui traine lui aussi une blessure. Ces deux éléments demeurent incertains, pour l’empoignade face à Tlemcen, ou pourraient être utilisés comme remplaçants. D’ailleurs, ils seront fixés sur leur sort, lors de l’ultime séance d’entrainement, prévue aujourd’hui à Bouakeul, où l’entraineur Louafi devra dévoiler la liste des 18 joueurs convoqués, et du coup opérer les derniers réglages. Les joueurs sont unanimes à dire, que la troupe se sent bien et reste motivée, à l’idée de remporter ce derby, même si les joueurs sont conscients, que ce genre de matchs n’est jamais facile. Ils estiment que ce sera délicat. Mais au bout du compte, les trois points resteront à Bouakeul.
Les Khalfallah et consorts, ne parlent donc, que de victoire, avec l’art et la manière. Ils lancent un appel aux supporters, pour venir en masse, au stade pour les soutenir, car leur soutien ne sera que précieux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les asémistes veulent rester invincibles à domicile, et restent sur leur lancée, eux qui n’ont, pour rappel, toujours pas perdu la moindre rencontre jusque là. En tout cas, la sérénité et l’optimisme règnent chez les joueurs, dont certains laissaient apparaître un grand optimisme.

B.Sadek