samedi , 4 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Mondial 2022 (phase de poules)</span>:<br><span style='color:red;'>Cheick Omar Diabaté: «L’Algérie et le Burkina Faso partiront favoris»</span>

Mondial 2022 (phase de poules):
Cheick Omar Diabaté: «L’Algérie et le Burkina Faso partiront favoris»

Cheick Omar Diabaté, le sélectionneur de  l’équipe nigérienne de football, a estimé samedi que l’Algérie et le  Burkina Faso partiront favoris, dans le groupe A du 2e tour des  éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, soulignant  que le Mena va tout faire pour déjouer les pronostics.

L’Algérie est habituée à aller en Coupe du monde, le Burkina Faso se  prépare dans ce sens. Le Niger est le petit poucet de cette poule, qui peut  faire mal peut-être à l’une de ces deux nations, tout peut arriver en  football. Nous ne sommes pas là pour faire de la figuration. Nous allons  jouer notre va-tout, et pourquoi pas se qualifier si les conditions seront  réunies», a affirmé le coach nigérien, sur les ondes de radio Algérie  internationale. Le Niger a été exempté du tour préliminaire, au même titre que 25 autres  nations, dont l’Algérie, selon leur position au classement de la fédération  internationale (Fifa). «C’est un groupe assez costaud, en présence de l’Algérie, championne  d’Afrique, qui a plus de chances de passer en barrages, que le Burkina  Faso, le Niger, et le Djibouti. Nous allons faire le maximum pour aller  jusqu’au bout et avoir un bon résultat», a-t-il ajouté. Le Niger, 112e au dernier classement de l’instance mondiale, entamera la  campagne éliminatoire à domicile face au Burkina, alors que l’Algérie  recevra le Djibouti, à l’occasion de la première journée prévue entre 9 et  13 octobre prochain. «L’Algérie est favorite, mais on ne va pas se désarmer ou se laisser  faire. Nous avons les moyens pour réaliser un bon parcours dans ces  éliminatoires, nous avons le soutien du peuple et les responsables du  pays», a-t-il conclu. Le Niger devait être dirigé par le technicien français Jean-Guy Wallemme,  avant que la fédération nigérienne (FENIFOOT) ne refuse en novembre dernier  qu’il occupe la double casquette, puisqu’il est également à la tête de C’  Chartres Football (National 2/ 4e division française).  Le premier de chacun des dix groupes se qualifie pour le dernier tour des  barrages prévu en novembre 2021.