jeudi , 14 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>MC Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Cherif El Ouezzani va se désister de son poste de DG</span>
© D.R

MC Oran:
Cherif El Ouezzani va se désister de son poste de DG

Entraineur en chef et directeur général de la société sportive par actions du MC Oran, Cherif El Ouezzani va finalement se désister de cette deuxième mission qu’il a héritée cet été, a-t-on appris samedi auprès de ce club de Ligue 1 de football.

C’est Boubekeur Radjah qui est pressenti pour prendre la fonction de DG, dans une procédure qui devrait conduire au dénouement de la crise prévalant actuellement au sein de la formation oranaise, ajoute-t-on de même source. Soutenu par le désormais ex-wali d’Oran, Mouloud Cherifi, Cherif El Ouezzani a été intronisé directeur général et entraîneur en chef, sauf qu’il n’a jamais eu le soutien de la majorité des membres du Conseil d’administration du club qui ont vu d’un mauvais œil cette nomination. Cela a privé l’ancien champion d’Afrique avec la sélection algérienne en 1990 de sa licence entraîneur qui lui permet de diriger ses capés du banc de touche. Un document qui ne peut être délivré sans un contrat en bonne et due forme signé par le Conseil d’administration alors que celui-ci ne s’est pas réuni depuis juillet dernier. Les choses devront rentrer dans l’ordre dans les prochains jours, après que l’un des membres influents de ce Conseil, en l’occurrence, Youcef Djebari s’est engagé pour réunir ses pairs de cette instance afin d’acter la nomination de Cherif El Ouezzani et ses assistants dans le staff technique des ?’Hamraoua’’, rassure-t-on. Néanmoins, le technicien oranais devrait patienter pour retrouver le banc de touche duquel il était privé lors de la précédente rencontre des siens à domicile contre le MC Alger (défaite 3-2) en raison de la suspension de deux matchs que vient de lui infliger la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), rappelle-t-on. Cette sanction, que l’intéressé qualifie d’injuste, fait suite à ses déclarations à l’issue du match contre le MCA et par lesquelles il a critiqué et la LFP et l’arbitre de la rencontre en question. Après un bon départ en championnat en obtenant sept points de neuf possibles lors des trois premières journées, la formation phare de la capitale de l’Ouest vient d’essuyer deux défaites de suite contre l’AS Aïn M’lila en déplacement et le MCA à Oran.