samedi , 24 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Saison estivale</span>:<br><span style='color:red;'>Contrôle d’hygiène intensif des établissements hôteliers, des centres de vacances et des commerces de la Corniche</span>
Hôtel Rhoufi, Oran © Illustration

Saison estivale:
Contrôle d’hygiène intensif des établissements hôteliers, des centres de vacances et des commerces de la Corniche

Dans le cadre du vaste programme des préparatifs de la saison estivale et pour son bon déroulement, les services de la Direction du commerce, lancent une campagne de contrôle en partenariat avec les services de la Direction du tourisme des établissements hôteliers et en partenariat avec les services de la Direction de la Jeunesse et des Sports, des centres de vacances.

Dans le même cadre, les services de Direction de commerce inspectent les commerces entre autres des restaurants, fast-food et des crémeries qui se trouvent implantés au niveau de toutes les communes et plus spécialement ceux qui se trouvent au niveau des communes côtières à côté des plages qui accueillent un grand nombre d’estivants et de touristes durant cette saison haute qui viennent pour passer notamment l’été au bord de la mer de la Corniche oranaise et également pour déguster les différents plats dans les différents restaurants, les glaces et les boissons fraîches dans les crémeries et les fast-food qui s’y trouvent.
Concernant le contrôle des pratiques commerciales, quelque soixante équipes sont sur le terrain pour veiller au respect des règles exigées et une cinquantaine d’équipes également pour inspecter la qualité des produits proposés à la vente.
Pour protéger les consommateurs et assurer une bonne sécurité alimentaire, lesdits services renforcent leur dispositif de contrôle dans les points sus cités durant cette période de grande chaleur où les produits alimentaires dégénèrent vite au contact de l’air et il est conseillé pour les aliments qui nécessitent d’être conservés dans un endroit réfrigéré, le respect de la chaine de froid et une bonne hygiène des lieux pour éviter surtout les risques d’intoxications alimentaires.
Bekhaouda Samira