vendredi , 15 décembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Une Nouvelle qui a produit l’effet d’une bombe à Témouchent</span>:<br><span style='color:red;'>Démission du président CR Temouchent, Chikh Amine</span>
© Archives

Une Nouvelle qui a produit l’effet d’une bombe à Témouchent:
Démission du président CR Temouchent, Chikh Amine

La nouvelle a circulé comme une trainée de poudre dans la ville, aux environs de 19 heures, quant à l’annonce de la démission du président du CRT, Amine Chikh, à travers le site officiel du club.

Personne n’osait y croire, mais les personnes chargées du site, n’ont cessé de le confirmer, de telle manière, que cela ne prêtait à aucune équivoque. Et ce n’est qu’à la suite de cette confirmation, que tous les fidèles du Chabab ont fini par l’admettre, surtout après que cette confirmation soit donnée par les autorités concernées. C’est d’ailleurs l’hypothèse, qui revenait sur toutes les bouches des supporters, qui finirent par admettre cette éventualité, et ne pas continuer à penser qu’il ne s’agissait que d’une simple rumeur qui circulait. Au fil du temps, l’information officielle s’est propagée, et ce fut l’alerte générale et la mobilisation, à travers les réseaux sociaux, pour s’enquérir sur la confirmation ou l’infirmation de la nouvelle, avec à la clé des interrogations, quant à la véracité de cette décision, du président que personne n’attendait, à un tel moment de la compétition. Il n’y avait rien à dire, mais la nouvelle était fondée, au vu d’un autre communiqué, lancé sur la toile, par l’homme de confiance du président, en la personne de M. Dalaa qui informa les sportifs et les supporters, non seulement de cette décision, mais aussi de l’intention du président de ne plus revenir en Algérie, et par ricochet à Temouchent, déclarant même que toutes les dépenses qu’il a engagées vis a vis du club, ne feront pas l’objet d’un remboursement ou d’un quelconque bilan, relatif à ce dernier. Il affirma qu’il a dépensé cet argent pour le club, en soulignant n’attendre aucune contrepartie.
La chose une fois prise au sérieux, a eu l’effet d’une bombe dans la ville, auprès des nombreux supporters du club. Les attroupements des fans du CRT étaient partout, à travers tous les quartiers. Et c’était à qui demandait les raisons qui ont conduit le président, à prendre une telle décision. Les suppositions et questions pleuvaient de toutes parts sur cette démission, car personne ne voulait y croire, même si la réalité était là et «palpable» comme dirait l’autre.
Et même à des heures reculées de la soirée, les supporters se sont rassemblés à la place du centre-ville, pour discuter, avec à l’appui de vidéos, appelant les autorités à venir en aide au CRT, pour réaliser le rêve de toute une ville avec une accession, qui a commencé à prendre forme, à travers un début de championnat très prometteur, et un parcours en coupe d’Algérie, qui a ouvert au Chabab les portes des 32èmes de finale, qui seront fantastiques, à n’en pas douter, après une longue traversée du désert, dans cette épreuve populaire qu’est la coupe d’Algérie.
Toujours est-il, que chaque nouvelle est guettée, avec la plus grande attention, avec toujours l’idée de la majorité des supporters, veulent encore croire à une simple rumeur. En attendant de nouveaux développements, qui peuvent surgir d’un moment à l’autre, l’atmosphère à Temouchent ne semble pas baigner dans la sérénité, pour l’heure, après l’annonce de cette démission.
Le « wait and see « est pour le moment le mot d’ordre, et des rebondissements peuvent encore se produire.

Nadjib Sabri