jeudi , 2 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Coronavirus</span>:<br><span style='color:red;'>Des aviculteurs font des dons aux hôpitaux</span>

Coronavirus:
Des aviculteurs font des dons aux hôpitaux

Suite à la propagation du Covid-19 dans plusieurs wilayas du pays, des aviculteurs ont pris l’initiative de faire don de 1% de leur production de viandes blanches aux centres hospitaliers et lieux de quarantaine.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, cette opération d’approvisionnement en viandes blanches des hôpitaux et des lieux de quarantaine, lancée lundi passée, s’inscrit dans le cadre des efforts de solidarité avec les citoyens qui s’y trouvent suite à la propagation de l’épidémie de Covid-19. Le même document souligne en outre, que cette opération intervient après les mesures prises, cette semaine, par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Chérif Omari, par le biais de l’Office national des aliments de bétail (ONAB), pour absorber le surplus de production qui a entraîné la chute des prix sur le marché des viandes blanches au détriment des aviculteurs.
La même source précise que M. Omari a décidé de prendre en charge la production excédentaire, en demandant aux abattoirs relevant de l’ONAB d’acheter la production des aviculteurs au prix de 160 DA/kg. Une démarche jugée très encourageante par les aviculteurs en ce qu’elle permettra de préserver la production nationale, tout en leur évitant des pertes sachant que les quantités absorbées seront destinées à la constitution d’un stock pour réguler le marché.
Quant au Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA),il a appelé les aviculteurs de l’ensemble du territoire à contribuer, dans la mesure du possible, à cet élan de solidarité pour approvisionner les hôpitaux et les hôtels convertis en lieux de quarantaine, en reconnaissance du soutien de l’Etat aux agriculteurs et aux éleveurs dans les périodes difficiles du cycle de production et de commercialisation. Il convient de signaler, par ailleurs, qu’avant la décision du ministre, les aviculteurs proposaient leurs produits à la vente à seulement 100 -120 DA/kg, un prix qui ne leur permet pas de compenser tous les coûts de production.
A souligner que la Chambre de Commerce et d’Industrie de Blida, a lancé un appel à des dons de produits pharmaceutiques et alimentaires, en guise de solidarité avec les hôpitaux et la population de la wilaya. Cet appel aux dons, lancé en coordination avec l’association caritative «Kafil El Yatime» et le Croissant rouge algérien (CRA), est «particulièrement destiné aux opérateurs économiques et bienfaiteurs de la wilaya, en vue de faire preuve de solidarité, en cette situation sanitaire exceptionnelle», avait expliqué le président de la chambre de Commerce et d’Industrie de Blida, Riad Amour.
«Nous sollicitons toutes les âmes charitables, hommes d’affaires et bienfaiteurs, en vue de faire don de produits pharmaceutiques et de protection au profit des hôpitaux, au même titre que de produits alimentaires pour les familles nécessiteuses et autres veuves et orphelins des régions reculées, notamment», avait-il souligné.
Noreddine Oumessaoud