lundi , 17 décembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Ballon d’Or</span>:<br><span style='color:red;'>Des fuites annoncent (encore) un podium Modric, Ronaldo, Griezmann</span>
© D.R

Ballon d’Or:
Des fuites annoncent (encore) un podium Modric, Ronaldo, Griezmann

Si le nom du 63e Ballon d’Or sera officialisé lundi soir, de nouvelles fuites émanent d’Italie et confirment la tendance d’un avènement de Modric.

Vivement lundi soir et la remise du Ballon d’Or au Grand Palais à Paris. A l’heure des réseaux sociaux et de l’information à tout-va, difficile pour nos confrères de France Football de garder secrète l’identité du prochain Ballon d’Or. Selon la presse italienne, Luka Modric sera bien le 63e lauréat après son année 2018 marquée par une nouvelle Ligue des champions glanée avec le Real Madrid et une place de finaliste de la Coupe du monde avec la Croatie. Pour compléter le podium, Cristiano Ronaldo serait deuxième et Antoine Griezmann troisième.
«Depuis que le vote est clos, j’ai vu tout et n’importe quoi. J’aborderai le sujet mardi à la télé d’ailleurs… Parfois, c’est risible car les gens prétendent avoir des infos mais n’ont rien en réalité» Thierry Marchand, journaliste France Football.
Au sein de la rédaction de France Football une dizaine de personnes savent depuis quelques jours le résultat des votes. «Nous restons dans une confidentialité extrême. Le photographe qui fera le cliché du vainqueur pour la Une de France Football, le ou les interviewers du vainqueur, le directeur de la rédaction, ses adjoints, le directeur du plateau technique sont dans le secret des dieux», explique au Figaro Thierry Marchand, un des deux interviewers du Ballon d’Or 2018.
Lorsque le verdict tombe, il faut avertir le lauréat mais aussi les autres nommés. Le vainqueur et les «perdants» ont été avertis il y a une dizaine de jours. «On a prévenu le joueur, trois ou quatre personnes de son club et l’info est connue par l’entourage très proche. Cela fait une bonne vingtaine de personnes au total», poursuit le journaliste.