mardi , 25 septembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Plus de 500 familles vivent depuis des années dans cette cité</span>:<br><span style='color:red;'>Des habitants du site «Batimat Taliane» exigent leur relogement</span>
© D.R

Plus de 500 familles vivent depuis des années dans cette cité:
Des habitants du site «Batimat Taliane» exigent leur relogement

Des habitants du site dit «Batimat  Taliane», constitué de bâtiments en préfabriqué dans le quartier  Es-Sedikia, sur les hauteurs d’Oran, ont organisé un mouvement de  protestation dimanche en fin d’après-midi pour exiger leur relogement,  a-t-on constaté sur place.
Les protestataires, des jeunes pour la plupart d’entre eux, ont bloqué la  route de leur quartier, très fréquentée en ces heures de pointe, passage  obligatoire vers diverses destinations (centre-ville, Millenium, Akid  Lotfi, entre autres), créant de longues files de véhicules particuliers ou  de transports collectifs. Plus de 500 familles vivent depuis des années dans cette cité de logements  préfabriqués dont la durée de vie est largement dépassée.
Plusieurs actions de protestation ont été organisées dans le passé par les  habitants du site dans le but d’attirer l’attention des autorités locales  sur leur sort et de les contraindre à respecter les engagements de leurs  prédécesseurs quant à leur relogement. Toutes les solutions proposées par les autorités locales se sont heurtées  au refus d’un grand nombre de ces habitants contestant soit les sites  proposés pour leur relogement soit le nombre de logements à distribuer,  rappelle-t-on.