mercredi , 27 mai 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem</span>:<br><span style='color:red;'>Des instructions pour accélérer les travaux du tramway</span>
© D.R

Mostaganem:
Des instructions pour accélérer les travaux du tramway

Pour donner un coup d’accé lérateur aux travaux de réa lisation des projets du tramway et de la bretelle de  28 kilomètres devant relier l’autoroute Est-ouest qui traînent depuis 6 ans, le secrétaire général du ministère des Transports à tenu avant-hier, une réunion avec le wali et les responsables concernés, et tracé des espaces où se déroulent lesdits travaux.

Des instructions ont été données aux responsables des projets et des entreprises chargées de leurs réalisations, d’accélérer les rythmes des travaux. Pour rappel, à la fin de décembre 2017, lors de la cérémonie nationale, COSIDER après la faillite de l’entreprise espagnole qui a réalisé 50% du projet, le président directeur général de COSIDER avait dit au ministre des Transports de l’époque, que dans un mois soit à la mi-février 2019, les travaux passeront à la vitesse de croisière. Mais ce n’était qu’une promesse vaine, puisque ce n’est qu’au mois de novembre 2018, que les travaux ont été repris de manière effective.  Et quelques mois plus tard, les travaux sont menés à un rythme ralenti.

Depuis un mois environ, aucun travail n’est mené sur le deuxième tronçon du tramway de deux kilomètres et deux cents mètres, qui va de la gare ferroviaire à la nouvelle gare routière, empruntant l’avenue Benyahia Belkacem.  Et pourtant, le directeur du projet, avait annoncé vraiment que les premiers essais du tramway devaient avoir lieu au mois de novembre dernier. Ce n’était qu’une promesse. Les travaux sont à l’arrêt sur ce tronçon depuis deux mois faut-il répéter.

Sur l’autre tronçon de douze kilomètres, les travaux sont menés en certains endroits. Seront–ils accélérés conformément aux instructions du Sg du ministère des Transports et des Travaux publics. Les commerçants établis, notamment à l’avenue Benyahia Belkacem, les riverains se plaignent du grand retard dans la réalisation du projet du tramway.  Quant à la bretelle devant rallier l’autoroute Est-ouest, elle sera réceptionnée dans deux ou trois mois dit-on. Ainsi, une fois mise en pratique, cette bretelle et le transport de marchandises transitant par le port de Mostaganem, sera renforcée, car, certainement nombre d’importateurs et d’exportateurs opéreront pour ledit port où des facilités sont accordées.
Charef.N