samedi , 4 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Recrudescence des agressions à l’arme blanche  dans la forêt de Canastel (Oran)</span>:<br><span style='color:red;'>Des jeunes randonneurs pris pour cible par des bandes de malfrats</span>

Recrudescence des agressions à l’arme blanche dans la forêt de Canastel (Oran):
Des jeunes randonneurs pris pour cible par des bandes de malfrats

L’insécurité plane dans la forêt urbaine de Canastel où des bandes de malfrats prennent régulièrement des randonneurs pour cible. Des jeunes sportifs ont été agressés il y a quelques jours dans cette forêt par des bandits armés d’armes blanches qui les ont délestés de leurs portables. Cette énième agression contre des randonneurs, suscite l’inquiétude parmi les habitués de cet espace de détente.

Les agresseurs ne reculent désormais devant rien. Ils s’en prennent même aux jeunes adolescents. Oser déambuler dans certaines zones de cette forêt, est une entreprise des plus périlleuses.
Un jeune insouciant, qui s’aventure par imprudence dans ces zones, pourrait perdre son portable et son argent. Encore pire, il pourrait être grièvement blessé à l’arme blanche. Une situation qui suscite inquiétude et désapprobation des habitués de cette forêt; ces derniers assistent impuissants à ces agressions commises le plus souvent par des bandes armées.
Les armes utilisées par ces énergumènes dissuadent les plus téméraires à secourir les victimes des agressions. Le collectif des amoureux de la forêt de Canastel qui n’a jamais cessé d’appeler les autorités locales à préserver le dernier espace de détente de la ville, espère aujourd’hui une réaction des services compétents pour mettre un terme aux agissements dangereux de ces agresseurs avant que le pire n’arrive.
H.Maalem