samedi , 21 septembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>AUDIFEL  </span>:<br><span style='color:red;'>Des prothèses auditives très performantes fabriquées</span>

AUDIFEL :
Des prothèses auditives très performantes fabriquées

De «très performantes» prosthèses auditives pour malentendants sont fabriquées actuellement avec une technologie allemande par une entreprise algérienne basée à Oran, a-t-on appris mercredi de son gérant.

«Notre entreprise est la première en Algérie à fabriquer des prothèses auditives pour malentendants avec une technologie allemande très développée. La puce utilisée dans nos appareils est ramenée d’Allemagne, le reste des produits est fabriqué localement», a précisé, à l’APS, Dr. Fettal Mohamed Adnan, en marge de l’ouverture de la 22ème édition du Salon international du mobilier et équipement médical (SIMEM 2019) au Centre des conventions d’Oran. Travaillant avec le procédé le plus moderne dans le monde qui est l’imprimante 3D mise en circulation depuis 1 ans pour la fabrication de la coque de l’intra-auriculaire (l’appareil le plus petit qui se met à l’intérieur de conduit auditif), AUDIFEL propose des produits de bonne qualité à des prix abordables.
«Nos produits finis sont de très bonne qualité, très performants et très appréciés de l’ensemble de nos clients», a-t-il fait savoir.
Pour ce qui est du rapport qualité/prix, il est très intéressant dans la mesure où le malade passe dans l’un des centres de l’entreprise au niveau national, une visite gratuite, une emprunte, un audiogramme audio prothétique et un essai de l’appareil gratuitement.
Il faudra juste payer le prix de l’appareil auditif qui varie entre 42.000 DA jusqu’à 95.000 da selon le degré de la baisse de l’audition.
L’entreprise, qui compte plus de 45 employés dont 13 médecins, 5 ingénieurs, 5 laborantins, dispose de 13 centres dans différentes wilayas du pays. Pas moins de 111 exposants participent à la 22e édition du SIMEM qui durera jusqu’à samedi prochain, et permettra aux visiteurs de découvrir les nouveautés en matière d’imagerie médicale, d’équipements et produits de laboratoires, de dentisterie, d’orthopédie, de mobilier hospitalier, d’hygiène sanitaire, de logiciels spécialisés et de divers autres services dédiés à la santé, selon les organisateurs.
La nouvelle édition met à l’honneur le «made in Algeria». Elle est représentée par de nombreux jeunes industriels activant aux quatre coins du pays.