dimanche , 17 février 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Boumerdès et Médéa</span>:<br><span style='color:red;'>Deux bombes de confection artisanale détruites</span>
© D.R

Boumerdès et Médéa:
Deux bombes de confection artisanale détruites

Deux (02) bombes   de confection artisanale ont été détruites, vendredi à Boumerdès et Médéa, par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), indique, samedi dans un communiqué, le ministère de la Défense nationale (MDN).

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’Armée nationale populaire ont détruit, le 08 février 2019, lors de deux opérations distinctes menées à Boumerdès et Médéa/1eRM, deux (02) bombes de confection artisanale», précise la même source. «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, à Sétif/5eRM et Biskra/4eRM, deux (02) individus en possession de deux (02) fusils de chasses de confection artisanale, une (01) paire de jumelles, (816) cartouches de différents calibres, ainsi que des outils de remplissage de cartouches et divers objets, tandis que (3500) unités de tabac ont été saisies à Ghardaïa/4 RM», est-il ajouté. «Au niveau de la 2ème Région militaire, une unité des Garde-côtes a réussi, lors d’une opération de recherche et de sauvetage menée à (09) miles marins au Nord-ouest de Cap Igoui à Oran, à secourir (15) candidats à l’émigration clandestine de différentes nationalités, qui ont été pris en charge par les services compétents». «Par ailleurs, des éléments des Garde-côtes ont déjoué, à Oran, des tentatives d’émigration clandestine de (23) personnes à bord d’embarcations de construction artisanale, alors que (06) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Naâma et Tlemcen», conclut le MDN.