dimanche , 24 mars 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Emigration clandestine à Ain Témouchent</span>:<br><span style='color:red;'>Deux réseaux démantelés et cinq passeurs arrêtés </span>
© D.R

Emigration clandestine à Ain Témouchent:
Deux réseaux démantelés et cinq passeurs arrêtés 

Les éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Aïn Témouchent ont démantelé deux réseaux spécialisés dans l’organisation de traversées clandestines vers les côtes espagnoles et procédé à l’arrestation de cinq passeurs, a-t-on appris mercredi de ce corps sécuritaire.

Le premier réseau a été démantelé suite aux investigations, menées par les services de la brigade territoriale de Bouzadjar. Les gendarmes ont réussi à mettre hors état de nuire les trois membres de ce réseau, âgés ente 20 ans et 35 ans et originaires de la wilaya de Ain Temouchent. Les mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt à l’établissement pénitentiaire de Sidi Ben Adda, a-t-on souligné de source sécuritaire. D’autre part, les gendarmes de la brigade territoriale de la commune d’Ouled Boudjemaa ont interpelé deux membres d’un autre réseau spécialisé dans l’émigration clandestine. Présentés devant le juge du tribunal d’El Amria, les mis en cause, âgés de 24 et 28 ans, ont été condamné à une peine de trois ans de prison ferme assortie d’une amende de 300.000 DA, a-t-on indiqué. Ces deux opérations couronnent les efforts déployés par les unités de la Gendarmerie nationale d’Aïn Témouchent en matière de lutte contre l’émigration clandestine. Cette semaine, un réseau similaire opérant à partir des plages d’El Hilal et El Ain (Sidi Ben Adda) et celles Aïn Kihel (Ain Temouchent) a été démantelé. Trois de ses membres ont été arrêtés et une opération d’émigration clandestine par mer mettant en cause treize jeunes a été déjouée.