mardi , 2 juin 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Zone industrielle d’Es Sénia</span>:<br><span style='color:red;'>Dotation prochaine en matière première des entreprises et ateliers de production de masques</span>
© OT / Adda

Zone industrielle d’Es Sénia:
Dotation prochaine en matière première des entreprises et ateliers de production de masques

Un recensement des entreprises et ateliers  produisant des masques de protection sera lancé dans la wilaya d’Oran pour  leur fournir la matière première nécessaire, a annoncé lundi le wali  Abdelkader Djelaoui.

Les directeurs de wilaya du tourisme et de l’industrie ont été instruits pour commencer à recenser les entreprises et ateliers produisant  des masques de protection dans la wilaya, a déclaré à la presse le wali en  marge d’une visite à une entreprise privée spécialisée dans la production  de la matière première (tissu non tissé) utilisée dans la production des  masques de protection, de tabliers, de charlottes et de chaussettes dans la  zone industrielle d’Es Sénia.
«Nous avons convenu avec le propriétaire de cette entreprise privée d’acquérir la production annuelle de matière première (tissu non tissé)  pour les fournir, à titre gracieux, aux entreprises et ateliers qui  produisent des masques», a-t-il souligné. A noter que cette entreprise  approvisionne des centres de formation et d’enseignement professionnels  avec cette matière première pour produire des masques. Le prix du masque de protection devra être à la portée du simple citoyen, a indiqué M. Djelaoui. «Nous œuvrons à inculquer la culture du  port de masques pour empêcher la propagation de l’épidémie», a-t-il  déclaréi, évoquant l’obligation du port du masque dans les établissements  publics et les magasins depuis dimanche, dans le cadre de la prévention  contre la propagation du Covid-19.
Cette entreprise privée produit environ 80 cylindres de matière première «non tissé» qui permet la production de 1,5 million de masques,  selon les explications fournies sur place.
Dans la même zone industrielle, le wali d’Oran a inspecté une autre entreprise privée spécialisée  dans la production  de fournitures médicales  dont des bavettes et des charlottes, produisant entre 300.000 et 400.000  bavettes par mois.