dimanche , 28 mai 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Ils etaient à bord d’une embarcation pneumatique</span>:<br><span style='color:red;'>Douze Subsahariens appréhendés par les Gardes-côtes au large de Cap Falcon</span>
© Archives

Ils etaient à bord d’une embarcation pneumatique:
Douze Subsahariens appréhendés par les Gardes-côtes au large de Cap Falcon

Douze Subsahariens dont une femme enceinte, ont été appréhendés hier matin aux environs de 5h45 au large de Cap Falcon à bord d’une embarcation pneumatique. Les migrants clandestins qui voulaient relier les côtes espagnoles, ont été interceptés à 18 km au nord de Cap Falcon par une vedette des Gardes-côtes. Ils ont été reconduits au port d’Oran. Une enquête a été lancée pour mettre la lumière sur cette affaire. Selon nos sources, il s’agit de cinq Camerounais, deux Maliens, un Guinéen, un Gabonais, une Togolaise, un Mauritanien et un Béninois. 144 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés par les Gardes-côtes depuis le 31 décembre dernier au large de Madagh, Ain El Turck, les Andalouses et Bouzedjar rappelle-t-on.

H. Maalem