samedi , 29 avril 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue deux, 25e journée | USMB 2 - ASMO 0  </span>:<br><span style='color:red;'>El Djemia appelée à se ressaisir</span>
© D.R

Ligue deux, 25e journée | USMB 2 - ASMO 0 :
El Djemia appelée à se ressaisir

La formation asémiste, qui tenait tant à confirmer son succès, réalisé lors de la précédente journée, à domicile face au leader du championnat de ligue deux, n’a finalement rien pu faire, face à une équipe de Blida, déterminée à ne rien lâcher sur son terrain, pour s‘emparer de la deuxième marche du podium.

Les verts et blanc d’El Djemia, en s’inclinant par 2 à 0, se sont compliqués l’existence, et n’auront désormais d’autre alternative, que de se reprendre au plus vite, pour ne pas chuter vers la zone rouge. Les asémistes ont été surpris, dès l’entame de la partie par les locaux, qui ont pris d’assaut le camp oranais. Hannane, le portier asémiste a été mis à rude épreuve, par Hamiti et Houari à plusieurs reprises. Mais les coups de butoir des locaux pousseront les asémistes à la faute, lorsque suite à un corner, le ballon est dévié de la main par Mesmoudi, provoquant ainsi le penalty, qui sera transformé par Hamiti, (20’). La  réaction des oranais ne s’est pas faite attendre, avec quelques tentatives de la part de Barka et de Berradja, mais sans effet. Le gardien asémiste annihila in extremis, une action menée par Rabti, qui s’est joué de toute la défense asémiste, et arriva à détourner un bon tir de Houari, qui a failli faire mouche, suite à un coup franc. Avant la pause les asémistes auraient pu remettre les pendules à l’heure, suite à un coup franc. Au retour des vestiaires, les débats s’accentuèrent et l’indécision sera de mise. Les gars de Blida se mettront à la recherche d’une seconde réalisation, et les asémistes procéderont par des contres, pour tenter de remettre les pendules à l’heure. Mais le dernier mot est revenu à Blida, quand à la 77’ de jeu, le milieu   Houari, à l’entrée de la surface, adressera un tir imparable, qui ne donnera aucune chance au keeper oranais, en portant la marque à 2 à 0. Les coéquipiers de Ziaya, se portèrent alors en attaque, mais en vain. Les Blidéens arrivèrent à pousser l’arrière garde asémiste à la faute, (85’), et provoquèrent le penalty, que ratera Frioui, face à la dextérité du gardien oranais,  Hennane qui s’est illustré de fort belle manière. Les asémistes, par la suite, mettront tout leur poids dans le match, mais le reste de la partie ne donnera rien, à part un jeu dur et haché, avec de nombreux arrêts de l’arbitre. Et ce, jusqu’au coup de sifflet final. Désormais les asémistes doivent se ressaisir au plus vite, car il ne reste que cinq journées à disputer d’ici la fin de la saison. Il faut donc bien négocier cette dernière ligne droite, pour ne pas se louper, afin que le maintien soit assuré.

Benchadli : « On doit se ressaisir au plus vite »

© Ouest Tribune

© Ouest Tribunesmo

L’entraineur asémiste était évidement déçu, lors de son impression d’après match, estimant que son équipe, n’a tout de même pas démérité, malgré la défaite, face à une équipe qui en voulait tant : « Le match était relevé et disputé entre les deux équipes. Le résultat est somme toute logique. Notre équipe a joué face un adversaire qui joue l’accession. C’est la raison pour laquelle, Blida fut plus volontaire que nous, et je reconnais, que cette équipe mérite sa victoire. Nos joueurs se sont battus jusqu’à la fin, sur certaines actions. Mais ils ont manqué de réussite. Bien sur que cette défaite ne fait que compliquer notre situation, mais on peut relever la tête et se racheter, à commencer par notre prochain rendez-vous, à domicile face au RCA.

B. Sadek