dimanche , 15 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Après sa victoire face à Médéa </span>:<br><span style='color:red;'>El Djemia réalise l’essentiel dans la douleur</span>

Après sa victoire face à Médéa :
El Djemia réalise l’essentiel dans la douleur

Le match ASMO –OM de la 13ème journée disputé à Bouakeul a été favorable aux asémistes, qui ont réalisé un succès et du coup amélioré leur classement général.

Le coup d’envoi de la partie à été retardé d’au moins un quart d’heure de jeu, suite à des incidents entre certains éléments des deux équipes. Les vert et blanc d’El Djemia, qui ont affronté le leader du championnat, ont pris le match à leur compte dès l’entame de la partie. Ils ont profité à moins d’un quart de jeu d’une erreur défensive pour ouvrir la marque par l’entremise de l’attaquant Hitala. Surpris, les visiteurs décident alors de porter le danger dans le camp asémiste. Ils se créent de nombreuses occasions de scorer. Le gardien de l’ASMO Boukrit s’est fortement illustré grâce à sa bonne assurance dans les bois pour préserver sa cage vierge. La pause a été marquée par une bagarre entre certains joueurs des deux camps. Au retour des vestiaires, le match  reprend dans un climat délétère. Aucune équipe ne réussira à s’imposer vu que le jeu se stabilisera au milieu du terrain avec des débats très engagés. Sentant le danger, suite à la montée en puissance des visiteurs, le coach Laouafi Salem a décidé alors de fortifier son arrière garde et opère des changements. Il incorpore Belaribi et Kerroum et fait reculer son équipe à la défensive pour  préserver l’avantage au score. A la fin du match, certains joueurs des deux équipes sont arrivés aux mains et à des échanges de coups dans un climat très tendu. L’arbitre n’a pas manqué de signaler sur sa feuille de match tous les incidents. En fin de partie, l’entraineur de l’ASMO Laouafi Salem n’a pas commenté les incidents. Il s’est montré seulement satisfait du résultat et ne retient que les trois points de la victoire arrachés face à une bonne équipe de Médéa.
L’entraineur de Médéa Hadjar, quant à lui, n’a pas caché sa colère, contre des personnes qui selon lui, sont venues agresser ses joueurs pour les intimider. Avec cette victoire, El Djemia améliore son classement et se positionne à la quatrième place avec 20 points au compteur. Une position qu’il va falloir préserver, lors du prochain périlleux déplacement de l’Arbâa, où les Boutiche et consorts sont appelés à réaliser un bon résultat pour maintenir la bonne dynamique.
B.Sadek