dimanche , 16 juin 2019
<span style='text-decoration: underline;'>LIGUE UNE (MISE À JOUR): MCA - MCO</span>:<br><span style='color:red;'>EL HAMRI À L’ÉPREUVE DU DOYEN</span>

LIGUE UNE (MISE À JOUR): MCA - MCO:
EL HAMRI À L’ÉPREUVE DU DOYEN

Après avoir réalisé un succès à domicile face à Médéa lors de la précédente journée à Zabana, les Hamraoua s’apprêtent à disputer cet après-midi au stade du 5 Juillet, leur match retard de la 22è journée du championnat de ligue Une et ce, après plusieurs reports.

Dure sera la mission des hommes de Cavalli qui devront sortir le grand jeu pour espérer sortir indemnes de cette périlleuse sortie. La victoire contre l’OM, a quelque peu remonté le moral de la troupe et s’avère importante pour ce qui est de la lutte pour le maintien qui passe aussi par un sans faute face au MCA. La direction du club, qui a stimulé les joueurs, après leur succès contre l’OM avec une prime de 10 millions de cts, compte revoir à la hausse le barème des primes, pour motiver davantage la troupe. La balle est dans le camp des joueurs qui doivent se surpasser sur le terrain afin d’engranger des points. Ils promettent de donner le meilleur d’eux-mêmes pour se battre, car, rien n’est encore acquis. L’erreur est donc interdite et n’ont, donc plus aucune autre alternative. Cavalli n’a pas cessé de son côté, lors des séances d’entraînements, de motiver ses joueurs en leur prodiguant un discours apaisant. Il insiste pour la confirmation du bon résultat réalisé face à Médéa. Côté effectif, Cavalli va bénéficier du retour de tous les joueurs, hormis le jeune attaquant, Frifer, qui n’est pas encore au point. Mais d’aucuns se demandent si les joueurs écartés face à l’OM, à savoir Mazouzi, Aouadj et Mohammedi, seraient de la partie face au MCA cet après-midi. Les camarades de Sebbah ont effectué hier matin, leur ultime séance d’entraînements à Zabana, au cours de laquelle le coach a opéré les derniers réglages et dévoilé la liste des 18 joueurs appelés à effectuer le voyage au 5 Juillet. La troupe hamraouie, s’est déplacée l’après-midi du même jour par route à destination de la capitale. Dans l’entourage de l’équipe, on estime, que les Rouge et Blanc d’El Hami, ne doivent en aucune manière perdre ce match face au doyen, ne serait-ce que ramener un nul de ce périlleux déplacement pour se libérer mentalement afin de bien aborder les deux autres rencontres en déplacement face à la JSK et à Tadjenanet avec un moral au beau fixe.

B.Sadek