samedi , 4 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Ils ont créé une inspection parallèle qui visait les grands commerçants à Oran</span>:<br><span style='color:red;'>«El Isaba» de la Direction du commerce sous les verrous</span>
Direction du commerce de la wilaya d’Oran © D.R

Ils ont créé une inspection parallèle qui visait les grands commerçants à Oran:
«El Isaba» de la Direction du commerce sous les verrous

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité dans ses différentes formes, notamment, celles liées au volet économique, la brigade financière et économique de la sûreté de la wilaya d’Oran a réussi le démantèlement d’un réseau composé de 4 individus âgés entre 37 et 64 ans, qui extorquaient de l’argent à ces victimes, en créant une inspection de contrôle fictive avec faux et usage de faux qui cible les grands commerçants de la ville.

Les individus ont été impliqués dans une affaire d’abus de fonction et création illégale de cachets sans autorisation des services concernés ainsi que de l’établissement de documents qui rapportent des fausses informations. L’arrestation a été effectuée suite à des informations parvenues aux policiers, faisant état de l’existence d’un réseau qui a crée une inspection de contrôle parallèle, qui cible les grands commerçants de la wilaya. Ces individus, au lieu d’accomplir leurs missions réelles du contrôle de la qualité et de lutter contre la fraude et donc protéger l’économie et le consommateur, ont trouvé un moyen pour s’enrichir illicitement. Leur plan visait les grands commerçants de la wilaya à qui ils prétendaient représenter une commission de contrôle de la Direction du commerce de la wilaya d’Oran, en montrant des faux ordres d’inspection et en opérant ce contrôle fictif.
Une fois « l’inspection » terminée, les commerçants se trouvaient entre le marteau et l’enclume, ils étaient mis sous pression par lesdits individus, ils n’avaient pas le choix, soit payer des pots de vin ou voir leurs marchandises saisies et d’autres mesures seraient prises contre eux. En pensant échapper à la justice, ces individus poursuivaient leur plan, mais des informations sont parvenues aux policiers qui ont entamé une enquête approfondie. Ces personnes ont été identifiées, et à la surprise générale, il s’agissait de cadres d’inspection et de contrôle principaux de la Direction du commerce et d’un ancien directeur retraité de la Direction.
Un plan a été mis en place par les policiers qui a permis l’arrestation les concernés. Une procédure pénale a été engagée contre eux. Ils ont été présentés devant la justice.
Fethi Mohamed