vendredi , 6 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Nette baisse d’utilisation de produits pyrotechniques </span>:<br><span style='color:red;'>El Mawlid fêté dans une ambiance familiale à Mostaganem</span>
© Ouest Tribune

Nette baisse d’utilisation de produits pyrotechniques :
El Mawlid fêté dans une ambiance familiale à Mostaganem

Beaucoup de parents inculquent à leurs progénitures la célébration de la naissance de notre prophète Mohamed (Que Le Salut Soit Sur Lui). Les écoles primaires n’ont pas raté cette occasion pour célébrer El Mawlid Ennabaoui dans l’après-midi de jeudi dernier et les cours ont été reportés pour céder place aux festivités du Mawlid.

Il y avait des chants religieux, des pièces théâtrales et bien sûr des plats traditionnels ramenés par les enfants. Ces derniers ont étés gâté puisqu’ils ont fêté El Mawlid une seconde fois, mais à la maison cette fois-ci. Leurs parents avaient tout préparé à l’avance, comme l’achat des bougies spéciale El Mawlid qui sont achetées à raison de cinq dinars jusqu’à dix, selon la longueur de la bougie.
Dés la tombée de la nuit de vendredi à samedi, les enfants entamèrent leurs fêtes juste après le diner. Certains parents ou grands-parents racontaient dans un langage simple, le parcours du messager de Dieu, Mohamed (QSSL). Puis, il y avait ces fameux plats traditionnels et délicieux préparés par les mères et grands-mères. Il s’agit bien de plats purement belabbésiens préparés en cette occasion tel le couscous de gros calibre nommé ‘berkoukess’, des plats de ‘Roggag’ qui sont des feuilles fines en carrés de pates, ou encore la ‘Teknetta’ dite Tamina dans le centre algérien préparée à raison de blé tendre ou semoule et cuite à l’huile et au miel. A noter que les autorités locales ont aussi fêté cet anniversaire au niveau de la mosquée Ouhoud de SBA où des cadeaux furent remis aux apprenants et apprenantes du Coran.
Chose nouvelle cette année, le faible usage des pétards et autres produits pyrotechniques dangereux. Il faut dire que les compagnes de sensibilisation de la police et de la protection civile et le rôle positif de certains parents ont été pour beaucoup.
M.Bekkar