jeudi , 23 janvier 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Développer les capacités opérationnelles et tactiques de l’ANP</span>:<br><span style='color:red;'>Gaïd Salah insiste sur l’important rôle de la formation</span>

Développer les capacités opérationnelles et tactiques de l’ANP:
Gaïd Salah insiste sur l’important rôle de la formation

Lors de la visité effectuée hier au niveau de l’académie militaire Houari Boumediene de Cherchell, le Vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a mis en exergue la valeur de l’instruction et de la formation dans le développement des capacités opérationnelles de l’Armée.

En effet, le Vice-ministre de la Défense nationale a insisté sur les vertus des formations qualifiées pour améliorer les capacités tactiques de l’armée. Il a affirmé qu’une formation de haut niveau était «un passage obligé qui permet de promouvoir les capacités opérationnelles et tactiques de l’armée nationale populaire (ANP)». Il a précisé dans une allocation d’orientation lors d’une rencontre avec le commandement, les cadres, les stagiaires et élèves de l’Académie tenue la veille de la cérémonie de sortie de promotions, «qu’une formation de haut niveau est le passage obligé qui permet de promouvoir les capacités opérationnelles et tactiques de l’ANP».
«Ce grand parcours à travers lequel nous œuvrons aujourd’hui avec détermination et persévérance à concrétiser un principe auquel nous croyons tellement. En fait, Allah le Tout Puissant, a donné à l’homme de grandes capacités illimitées et l’a doté d’une force omnipotente et celui qui sait les forger, les développer et les employer d’une façon adéquate et rationnelle, aboutira certainement aux fins escomptées» a-t-il poursuivi.
«A la lumière de cette vision correcte et clairvoyante, j’ai tant veillé à l’emploi adéquat et rationnel des ressources humaines dont dispose l’Armée nationale populaire», a souligné le général de corps d’armée» Ahmed Gaïd Salah ajoutant «j’ai laborieusement œuvré à conférer au facteur humain la place qui lui sied en le considérant comme moyen et finalité en même temps. Il est moyen puisqu’il constitue l’essence et le noyau du travail réussi et son pilier principal et il est finalité car, il n’y a point de démarche fructueuse sans le facteur humain approprié».
Le Vice-ministre a tenu à avancer un comparatif entre l’homme et l’arbre. «De là, s’avère ce lien solide qui existe entre le travail et l’homme, l’homme ressemble à un arbre, il y a ceux qui donnent leurs fruits et il y a également ceux qui ne donnent guère de fruits. Comme il y a aussi le mauvais arbre qui représente l’une des sources de malheurs» a-t-il fait remarquer.
Il est à préciser enfin, que la cérémonie de sortie de trois promotions d’officiers a été organisée hier à l’AMIA après une formation de haut niveau.

Alger: Samir Hamiche