jeudi , 17 août 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Partis politiques</span>:<br><span style='color:red;'>Hadj Djilani Mohamed, Premier secrétaire du FFS</span>
© D.R

Partis politiques:
Hadj Djilani Mohamed, Premier secrétaire du FFS

Après 15 mois de son élection à la tête du bureau national du Front des forces socialistes, Abdelmalek Bouchafa, a cédé son poste à Hadj Djilani Mohamed en qualité de Premier Secrétaire.

Conformément à l’article 50 des statuts du parti et aux compétences qui lui sont dévolues, l’Instance Présidentielle nomme, dans l’esprit de collégialité et de rotation des cadres dirigeants du parti, le camarade Hadj Djilani Mohamed en qualité de Premier Secrétaire du FFS en remplacement du camarade Bouchafa Abdelmalek nommé Membre du Comité d’Ethique du Parti, indique un communiqué du parti à l’issue de la réunion de la Direction Nationale du FFS le 10 août au siège national. «En souhaitant plein de succès au nouveau Premier Secrétaire, l’Instance Présidentielle remercie le camarade Abdelmalek Bouchafa pour ses efforts et le travail accompli pendant son mandat de Premier Secrétaire du parti», souligne-t-on.
Le même document précise que l’ordre du jour de la réunion portait sur l’élaboration et la mise en œuvre de la feuille de route du parti en prévision des prochaines échéances politiques. Ainsi, la Direction Nationale a arrêté le programme d’activités pour la commémoration des prochaines dates qui ont marqué la vie politique de notre pays. Il s’agit notamment de la date du 20 août: Commémoration du 61ème anniversaire du Congrès de la Soummam qui sera marqué par un programme d’activités avec notamment un rassemblement à Ifri Ouzellaguène, pour honorer le combat de nos aînés et leur dévouement à la cause nationale.
Le 29 septembre, le FFS célébrera son 54ème anniversaire. La Direction nationale a également programmé pour les 11, 12 et 13 octobre, l’Université d’Eté du parti.
Il est également question que la Direction Nationale a arrêté le dispositif concernant les prochaines élections locales. Le FFS mettra en œuvre tous les atouts et tous les moyens nécessaires à la réussite politique de la participation du FFS et ce, à travers une préparation adéquate, des mécanismes et modalités de sélection des candidatures transparents et une forte implication de la base militante. La Direction Nationale a décidé la mise en place d’un Directoire national de campagne qui sera chargé de gérer et d’animer la campagne électorale au niveau national.
Le choix stratégique du FFS en faveur de l’action citoyenne partisane, syndicale et associative comme mode de mobilisation de la société, oriente naturellement son redéploiement sur l’ensemble du territoire national précise-t-on.
Depuis sa création en 1963, le FFS est déterminé à être présent partout où les Algériennes et les Algériens se battent pour la cohésion nationale, le changement pacifique et l’avènement d’une deuxième République, conclut le document.
Il est à noter que des sources au sein du FFS nous ont indiqué Abdelmalek Bouchafa, a démissionné de son poste suite aux pressions exercées par les cadres dirigeants du parti et de la part des bases militantes aussi. «Tous les secrétaires des fédérations de Tizi-Ouzzou, Alger et Boumerdes, ont eu gain de cause contre Bouchaffa par structure de médiation interposée», explique notre source qui précise que les cadres dirigeants du parti ont poussé Bouchafa à jeter l’éponge.

Alger: Wahida Oumessaoud