mercredi , 22 janvier 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Présidentielle à Tlemcen</span>:<br><span style='color:red;'>«Je m’appelle citoyen algérien et je vote pour le pays»</span>
© Ouest Tribune

Présidentielle à Tlemcen:
«Je m’appelle citoyen algérien et je vote pour le pays»

«Je m’appelle citoyen algérien et je vote pour l’Algérie» s’est exclamé jeudi un jeune universitaire à sa sortie du centre de vote «Alili Djillali» de Bouhanak, un quartier populaire de la commune de Mansourah (Tlemcen) après avoir accompli son devoir électoral.

Ce jeune a préféré se présenter «citoyen algérien» pour souligner symboliquement son profond attachement à son pays. Ce 12 décembre est une journée particulière pour cet universitaire. Il vote pour la première fois. «J’ai décidé de voter cette fois-ci car la conjoncture que traverse le pays est particulière. J’ai ressenti le devoir d’exprimer ma voix et de voter pour mon pays», a-t-il expliqué avec fierté et un grand sens de responsabilité. Ce jeune étudiant de l’université de Tlemcen a ajouté que «l’Algérie est notre pays et nous n’avons pas un autre pays de rechange.
Je garde l’espoir et la confiance en un avenir meilleur pour notre pays et sa jeunesse». A l’instar de ce jeune citoyen algérien, des centaines d’autres ont accompli, dès l’ouverture des bureaux de vote, leur devoir national dans une ambiance sereine. Les électrices et électeurs interrogés par l’APS, dans divers centres de vote implantés dans les quartiers populaires, à l’instar de Bouhanak et Boudghène, ont fait part de leur optimisme et de l’espoir de voir se réaliser des changements positifs au profit du pays et du peuple. Le scrutin présidentiel à travers la wilaya de Tlemcen se déroule dans de bonnes conditions au niveau des 388 centres de vote. «L’affluence est relativement plus importante qu’auparavant», ont assuré des encadreurs des bureaux de vote. Le corps électoral est estimé à 719.213 électeurs à travers la wilaya de Tlemcen, répartis sur 388 centres et 1.946 bureaux de vote.