lundi , 17 décembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Gestion des déchets </span>:<br><span style='color:red;'>La création d’outils d’animation en milieu scolaire  adaptés à la réalité algérienne, une nécessité</span>
© D.R

Gestion des déchets :
La création d’outils d’animation en milieu scolaire adaptés à la réalité algérienne, une nécessité

Les participants à un séminaire
d’échange de  pratiques pour la sensibilisation à la gestion des déchets ont insisté,  mardi à Oran, sur la nécessité de créer des outils d’animation en milieu  scolaire adaptés à la réalité algérienne. «Pour le passage à l’acte, il est nécessaire de réaliser un outil en  milieu scolaire adapté au contexte algérien partant de son apport dans le  processus de changement espéré», a estimé l’ingénieur de l’inspection  régionale de l’environnement, Fadila Sahnoune, lors de cette rencontre de  deux jours organisée dans le cadre du projet de coopération algéro-belge  d’appui à la gestion intégrée des déchets (AGID) par l’Agence nationale des  déchets (AND) et l’Agence belge de développement (Enabel).
Ont pris part à cette rencontre, animée par des experts de l’association  Belge «GoodPlanet» et de l’Institut Eco-Conseil belge, une cinquantaine  d’associations algériennes activant dans le domaine de la sensibilisation à  la protection de l’environnement des wilayas de Mascara, Mostaganem, Sidi  Bel-Abbes et Oran, ainsi que des représentants des acteurs de déchets de  l’Agence nationale des déchets.
«Il est nécessaire de s’inspirer de l’expérience des autres qui ont fait  leur preuve dans les formations aussi bien pour adultes que pour les jeunes  et comprendre le choix des outils pédagogiques appliqués», a souligné une  représentante de l’association de l’enfance de Mascara, invitée à partager  ses idées et son expérience de sensibilisation sur les déchets au profit  des élèves du primaire, lors d’un atelier réflexif collectif animé par des  expertes belges de «GoodPlanet Belgium». La coordinatrice des projets francophones de GoodPlanet Belgium, Séverine  Hervé, a fait un rappel des objectifs et des règles de fonctionnement qui  peuvent être établis avec des enfants pour leur apprendre les bonnes  pratiques en matière de gestion des déchets, insistant sur le rôle de  l’animateur, élément clef devant dégager une meilleure conception du  message et garantir une animation réussie. Le première journée du séminaire a été marquée par la tenue d’ateliers  d’animation sur la prise de contact avec un groupe, la sensibilisation à la  gestion des déchets en Algérie, ainsi que des tables tournantes pour  partager les expériences et autres questions liées à la vulgarisation et  l’accompagnement au changement. Pour rappel, le programme d’appui à la gestion intégrée des déchets est un  projet de coopération entre l’Algérie et la Belgique dans le domaine de la  gestion des déchets mis en œuvre dans les wilayas de Mascara, Mostaganem et  Sidi Bel-Abbes .
L’objectif de ce projet – un don belge de 11 millions d’euros et un  financement algérien de 1 milliard de dinars-, confié à l’Agence nationale  des déchets, est de réduire les pertes économiques et l’impact des déchets,  pour une meilleure gestion intégrée des déchets ménagers et spéciaux, ont  indiqué les organisateurs de la rencontre.