jeudi , 2 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Béchar</span>:<br><span style='color:red;'>La JS Saoura à la disposition du secteur de la santé</span>

Béchar:
La JS Saoura à la disposition du secteur de la santé

La Direction de la JS. Saoura (Ligue 1.  Mobilis) a décidé dimanche de mettre le siège de son académie de football à  la disposition de la Direction locale de la Santé et de la Population  (DSP), et ce, comme contribution à la prévention de la propagation du  coronavirus (COVID-19).

La JS. Saoura, par le biais de son président Mohamed Zerouati, vient de  mettre à la disposition de la DSP, le siège de son académie de football  pour son utilisation en tant qu’espace d’isolement préventif au titre du  dispositif de prévention de la propagation du coronavirus dans la wilaya,  indique le club sur sa page officielle Facebook.
«Ce siège, anciennement auberge de jeunes d’une cinquante de lits, dispose  de plusieurs servitudes pouvant répondre aux besoins de l’isolement  préventif de personnes ayant des symptômes du coronavirus», indiquent des  dirigeants du club de la Saoura.
En marge de cette louable action de la JS. Saoura, une campagne de  sensibilisation de la population des 21 communes de la wilaya sur les  risques de propagation du COVID-19 est organisée depuis dimanche avec la  distribution gracieuse de masques chirurgicaux à la population, à  l’initiative du service prévention médicale de la DSP. A travers la wilaya, les décisions prises  mardi dernier par le Président  de la République Abdelmadjid Tebboune pour endiguer la propagation du  Coronavirus (COVID-19), sont entrées en vigueur ce dimanche à 01H00, a-t-on  signalé à la cellule de communication de la wilaya.
Cette série de mesures, dont l’isolement des cas confirmés ou suspectés,  s’étalera jusqu’au 4 avril et elle sera soit levée, soit prolongée, en  fonction des nouvelles donnes et l’évolution de la situation, a-t-on  souligné.
Ainsi, a-t-il été constaté par l’APS la suspension de tous les moyens de  transport en commun publics et privés à l’intérieur des grandes  agglomérations de la wilaya et aussi des transports inter-wilayas ainsi que  le trafic ferroviaire, la démobilisation de 50% des employés et le maintien  des employés des services vitaux nécessaires.
Aussi, les cafés et restaurants ont été fermés à la clientèle, sauf les  commerces de produits alimentaires.