mardi , 25 septembre 2018
<span style='text-decoration: underline;'>Son chargement a été effectué vendredi au port de Marseille </span>:<br><span style='color:red;'>La SNTF se renforce avec l’arrivée du nouveau Coradia</span>
© D.R

Son chargement a été effectué vendredi au port de Marseille :
La SNTF se renforce avec l’arrivée du nouveau Coradia

La Société Nationale des Transports Ferroviaires (SNTF) réceptionnera durant les quelques jours à venir un train de type Coradia, un train de grandes lignes polyvalent fabriqué par Alstom.

Ainsi, le journal spécialisé en transports, L’Antenne, a indiqué que l’un des Coradia a été chargé vendredi 8 septembre sur le navire «le roulier Marfret Niolon,» affrété par l’armateur algérien Cnan Med sur la ligne Marseille – Alger. Long de 110 mètres, il a été séparé en deux ensembles de trois voitures. Il a pris la mer ce week-end pour Alger.
Les trains sont construits dans l’usine alsacienne de Reichshoffen et rejoignent Fos par le réseau SNCF, tirés par une locomotive.
Ces trains doivent relier Alger aux principales villes du pays comme Oran, Annaba, Constantine et Bechar. Le modèle choisi est un Coradia polyvalent, avec 265 passagers par rame, une vitesse maximale de 160 km/h et une motorisation hybride (électrique et diesel).
Le premier chargement de ce contrat sur ce même Marfret Niolon avait eu lieu dans le port italien de Savone en janvier. Neuf trains sont partis via Savone et les huit autres doivent embarquer à Fos d’ici fin 2018 au rythme d’une escale du Marfret Niolon tous les 7 à 10 jours. L’opération pilotée par Geodis a été assurée le 8 septembre à son terminal de la darse 3 par le manutentionnaire Sosersid-Somarsid. Le train a été poussé sur des rails préalablement installés sur le quai et dans le garage du roulier.
Pour rappel en juillet 2015, la SNTF avait attribué à Alstom un contrat pour la livraison de 17 trains Coradia polyvalent. Ces trains relieront, entre autres, Alger aux villes d’Oran, Annaba, Constantine et Bechar. A noter que Coradia est un train de grandes lignes polyvalent bi-mode (diesel et électrique 25 kv) qui peut circuler à une vitesse de 160 km/h.
D’une longueur totale de 110 mètres, le train est composé de six voitures dotées d’une capacité totale de 254 sièges dont 60 en première classe. Il dispose également d’un plancher bas facilitant l’accès et le déplacement à bord en particulier pour les personnes à mobilité réduite.
Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane avait procédé au début du mois de mars passé, à la mise en service commercial du premier train Coradia Algérie ( Alger-Oran), ainsi qu’à l’inauguration de la nouvelle gare ferroviaire Agha, dédiée aux grandes lignes qui seront desservies par les trains Coradia.
Alger: Noreddine Oumessaoud