vendredi , 23 août 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1 de football (1ére journée)</span>:<br><span style='color:red;'>Le champion sortant à l’épreuve de l’ESS, derby indécis à l’Ouest</span>

Ligue 1 de football (1ére journée):
Le champion sortant à l’épreuve de l’ESS, derby indécis à l’Ouest

Le coup de starter du championnat de Ligue 1 2019-2020 de football sera donné ce week-end avec à l’affiche le match entre le champion sortant l’USM Alger et l’ES Sétif, alors que les promus aspirent à réussir leurs débuts dès cette journée inaugurale prévue jeudi, vendredi et samedi.

L’USMA, confrontée à une crise financière aiguë, a hérité d’un gros  morceau d’entrée dans un match qui va se jouer à huis clos. Les «Rouge et  Noir», qui restent sur une victoire à Niamey face aux Nigériens de l’AS  Sonidep (2-1) au tour préliminaire (aller) de la Ligue des champions,  espèrent entamer la défense de leur titre avec la plus belle des manières,  en l’absence de leur public. L’Entente, dont l’ex-président Hacen Hamar est en détention provisoire  pour une affaire de corruption et de fraude sur le foncier, se présente à  Alger avec une équipe new-look sous la conduite de son ancien-nouvel  entraîneur Kheïreddine Madoui qui aura fort à faire.  La JS Kabylie, dirigée sur le banc par le très expérimenté technicien  français Hubert Velud, se déplacera à Alger pour affronter une équipe du NA  Husseïn-Dey largement remaniée. Confronté à un départ massif de plusieurs  de ses tauliers, le Nasria a engagé pas moins de 18 joueurs. Le match  s’annonce a priori équilibré et ouvert à tous les pronostics. Le Paradou AC, 3e au dernier exercice, va chercher à confirmer son statut  d’outsider, lors de son déplacement périlleux au Sud du pays pour défier  l’un des trois promus, l’US Biskra. Les «Académiciens», vainqueurs avec panache (3-0) des Guinéens de l’IC  Kamsar en Coupe de la Confédération pour leur première apparition  continentale de leur histoire, ont des atouts à faire valoir, de quoi leur  permettre de viser un bon résultat du côté de la capitaine des Ziban. Le MC Alger qui, à l’instar de l’ESS a enregistré le retour de son ancien  entraîneur français Bernard Casoni à la barre technique, entamera la saison  devant son public en accueillant l’AS Aïn-M’lila, l’un des six clubs de  l’élite à avoir reconduit leurs coaches, à savoir Azzedine Aït-Djoudi.
Le «Doyen», qui a enregistré l’arrivée de 13 joueurs dont l’attraction  estivale Abdelmoumen Djabou (ex-ES Sétif), compte frapper un grand coup  d’entrée, histoire d’impressionner ses adversaires, même si l’ASAM ne  compte pas effectuer le voyage en victime expiatoire.  Le CR Belouizdad, détenteur de la Coupe d’Algérie, est considéré comme  l’un des favoris pour la succession de l’USMA au vu des moyens mobilisés  par la direction du club algérois. Le Chabab, qui a «sué» pour assurer son  maintien la saison dernière, sera en appel à Béjaïa pour défier le CA Bordj  Bou Arréridj dans un duel qui s’annonce très disputé. La JS Saoura, dont l’entraîneur suisso-tunisien Moez Bouakaz a jeté  l’éponge avant même le début de la saison, débutera à domicile face au CS  Constantine. Le champion de l’édition 2017-2018 est appelé à sortir le  grand jeu à Béchar pour éviter de trébucher d’entrée face à une équipe  intraitable à la maison. Cette première journée sera marquée par le «choc» des promus entre le NC  Magra et l’ASO Chlef, prévu au stade du 8-Mai-1945 de Sétif, le stade de  Magra n’ayant pas encore été homologué. Enfin, le MC Oran et l’USM Bel-Abbès s’affronteront dans un derby de  l’Ouest indécis et ouvert à tous les pronostics.