vendredi , 15 décembre 2017
<span style='text-decoration: underline;'>Récupération des déchets d’activité à risque infectieux stockés à la jumenterie </span>:<br><span style='color:red;'>Le CHUO va lancer un appel d’offres national bientôt</span>
© D.R

Récupération des déchets d’activité à risque infectieux stockés à la jumenterie :
Le CHUO va lancer un appel d’offres national bientôt

Le cahier de charges élaboré par la DG du centre hospitalo-universitaire d’Oran pour la récupération et traitement des déchets d’activité à risque infectieux qui s’entassent à la jumenterie a obtenu au début de cette semaine le feu vert de la commission de wilaya des marchés publics, a-t-on appris hier de sources bien informées à la direction de cet hôpital. Selon les mêmes sources la procédure administrative est en bonne voie et un appel d’offres national devra être lancé bientôt pour choisir le meilleur opérateur pour la collecte de ces déchets dangereux. Les mêmes sources révèlent qu’une séance de travail s’est tenue récemment entre les responsables de cet établissement hospitalier et ceux de la direction de l’Environnement pour étudier ce dossier afin d’opter pour la meilleure solution. Il existe, selon nos sources, seulement deux opérateurs expérimentés dans la collecte de ces déchets dangereux dans toute la région Ouest. Les déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) et assimilés (matériels et matériaux piquants et coupants, produits sanguins à usage thérapeutique utilisés ou arrivés à péremption, déchets anatomiques…) présentent des risques sanitaires à l’égard de l’environnement et des populations exposées : patients, personnels de soins, agents chargés de l’élimination de ces déchets.

H.Maalem