mercredi , 11 décembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Rejetant tous les recours</span>:<br><span style='color:red;'>Le Conseil constitutionnel valide la liste définitive des candidats à la présidentielle</span>

Rejetant tous les recours:
Le Conseil constitutionnel valide la liste définitive des candidats à la présidentielle

Le Conseil constitutionnel a validé la liste définitive des candidats à la prochaine présidentielle après avoir étudié et statué, durant une semaine, sur les recours déposés par les postulants non retenus.

Ainsi, la liste provisoire a été validée et devenue définitive et les recours ont été rejetés. Conformément aux dispositions du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel, celui-ci a validé la liste définitive des candidats, à savoir : Belaïd Abdelaziz, Benflis Ali, Bengrina Abdelkader, Tebboune Abdelmadjid, et Mihoubi Azzeddine.
Le Conseil a précisé dans un communiqué rendu public, hier, que la liste définitive des candidats à l’élection du Président de la République, sera notifiée au Chef de l’Etat et au Président de l’Autorité nationale indépendante des élections et sera publiée au Journal officiel de la République. Quant aux décisions de rejet des recours relatives aux candidatures, elles seront également, notifiées immédiatement aux requérants, et publiées au Journal officiel de la République.
Donnant plus de détails, le Conseil a affirmé que ses membres se sont réunis durant la période du 7 au 9 Rabie el Aouel 1441 correspondant du 4 au 9 novembre 2019 à l’effet de délibérer sur les recours contre les décisions de rejet de candidatures émanant de l’Autorité nationale indépendante des élections, à l’élection du président de la République du 12 décembre 2019 et formulés par des candidats à cette élection, conformément à l’article 141 alinéa 2 de la loi organique n° 16-10 du 22 Dou El Kaâda 1437 correspondant au 25 août 2016, relative au régime électoral modifié et complété, et l’article 49 du règlement fixant les règles de fonctionnement du conseil constitutionnel, modifié et complété.
Il est à rappeler, par ailleurs, qu’en journée du 3 novembre 2019 dernier, le Conseil constitutionnel a été rendu destinataire, de vingt-trois (23) décisions émanant de l’Autorité nationale indépendante des élections relatives aux candidatures, accompagnées des dossiers des candidats à cette élection, dans le délai prévu à l’article 141 (alinéa 3) de la loi organique relative au régime électoral, modifiée et complétée, et l’article 48 du règlement fixant les règles de fonctionnement du conseil constitutionnel, modifié et complété.
A l’expiration du délai légal de recours prévu par les dispositions susvisées, et fixé au 5 novembre 2019 à quinze heures 45 minutes, le Conseil constitutionnel a enregistré le dépôt de neuf (9) recours par des candidats à l’élection du président de la République au greffe du Conseil constitutionnel, conformément à l’article 49 du règlement fixant les règles de fonctionnement du Conseil constitutionnel, modifié et complété.
Le Conseil constitutionnel a précisé avoir examiné les requêtes en consultant les documents contenus dans les dossiers des candidats.
«En application des dispositions dudit règlement, le Conseil constitutionnel a examiné les requêtes présentées en s’appuyant sur l’ensemble des documents contenus dans les dossiers de candidature transmis au conseil par l’Autorité nationale indépendante des élections, dont les souscriptions de signature. Après vérification et après délibération, le Conseil constitutionnel a décidé le rejet des neuf (9) recours car infondés et ne satisfont pas aux conditions de fond prévues aux articles 139 et 142 de la loi organique relative au régime électoral, modifiée et complétée», a conclu le communiqué du Conseil constitutionnel.