jeudi , 14 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1 algérienne (7ème journée) </span>:<br><span style='color:red;'>Le CR Belouizdad nouveau co-leader, la JS Kabylie sur le podium</span>

Ligue 1 algérienne (7ème journée) :
Le CR Belouizdad nouveau co-leader, la JS Kabylie sur le podium

Le CR Belouizdad a rejoint le MC Alger en tête du classement de la Ligue 1 algérienne de football, après son nul vierge dans le derby algérois contre le Paradou AC, disputé dimanche soir au stade du 5-Juillet pour le compte de la septième journée, ayant vu la JS Kabylie se hisser sur le podium, après sa courte mais précieuse victoire contre l’ES Sétif (1-0).

Le Chabab et le PAC ont pratiqué un jeu ouvert, en se procurant quelques  belles occasions au passage, mais sans parvenir à les concrétiser, en  grande partie à cause du talent de leurs deux gardiens, auteurs de  plusieurs arrêts décisifs. Toufik Moussaoui côté PAC et Gaya Merbah côté CRB ont été en effet les  «Grands Héros» de ce derby, car sans leurs prouesses, le nombre de buts  aurait probablement affolé les compteurs, d’un côté comme de l’autre. Mais ce nul n’arrange pas vraiment les affaires des deux clubs, car si le  CRB a raté l’occasion s’emparer seul du leadership, les Pacistes restent  avant-derniers au classement général, avec seulement quatre unités au  compteur. La bonne affaire du jour est à mettre à l’actif de la JS Kabylie, qui  s’est hissée sur le podium, ex-’quo avec le MC Oran, avec 10 points pour  chaque club, après sa courte mais précieuse victoire contre l’ES Sétif. Un succès qui a tardé à se dessiner, car l’Aigle noir sétifien avait tenu  bon pendant une bonne partie de cette rencontre, et il a fallu attendre la  80e pour voir Juba Oukaci débloquer la situation pour les Canaris. Autre bonne affaire ce dimanche, celle de la JS Saoura, qui s’est donnée  un gros bol d’air après sa victoire en déplacement chez le CA Bordj Bou  Arréridj (1-2). Un précieux succès, dont Boubekeur et Messaoudi ont été les principaux  artisans, car auteurs des deux buts de la rencontre, respectivement aux 4e  et 70e, alors que Benayad avait ouvert le score pour les Criquets dès la  2e. Un peu plus tôt dans l’après-midi, le NA Hussein Dey s’était neutralisé  avec l’AS Aïn M’lila (1-1), et ce n’était pas cher payé, car l’addition  aurait pu être beaucoup plus salée. En effet, ce sont les visiteurs qui avaient ouvert le score, grâce à  Tiaïba, ayant transformé un penalty à la 72e, et c’est son coéquipier Ziad  qui a offert l’égalisation au Nasria, en marquant un but contre son propre  camp à la 74e. Samedi, en ouverture de cette septième journée, c’est le MC Alger qui  avait réussi une des meilleure opérations du jour, en consolidant sa  première place au classement général avec un onzième point, grâce au nul  qu’il avait ramené de son déplacement chez le NC Magra (0-0), alors que  l’autre grand club de la capitale, l’USM Alger, avait reçu une véritable  raclée chez le MC Oran (4-0). Un revers inattendu pour les Rouge et Noir, qui avant cette septième  journée de Ligue 1 étaient invaincus, toutes compétitions confondues, car  outre leurs quatre succès en phase de qualification de la Ligue des  champions africaine, ils restaient sur deux victoires et un nul en  championnat. L’autre bonne opération réalisée samedi a été celle de l’USM Bel-Abbès,  ayant ramené une précieuse victoire de son déplacement chez le nouveau  promu, l’ASO Chlef (0-1).