jeudi , 14 novembre 2019
<span style='text-decoration: underline;'>Division amateur (Gr. Ouest) </span>:<br><span style='color:red;'>Le CR Témouchent montre les muscles, l’entraîneur Belatoui ne s’enflamme pas</span>

Division amateur (Gr. Ouest) :
Le CR Témouchent montre les muscles, l’entraîneur Belatoui ne s’enflamme pas

Le CR Témouchent, qui a retrouvé cette saison la  Division nationale amateur de football (Gr. Ouest), a affiché tôt ses  ambitions de monter en Ligue 2 après avoir réalisé quatre victoires pour  autant de matchs en ce début d’exercice, mais son entraîneur Omar Belatoui  ne s’enflamme pas.

Les protégés de l’ancien défenseur international s’en sont d’ailleurs  sortis indemnes de leur premier véritable test de la saison en s’imposant,  jeudi passé sur le terrain du SCM Oran (1-0) en ouverture de la quatrième  journée du championnat qui se poursuit ce samedi.
Cette victoire a coïncidé avec la défaite en déplacement de l’IRB El Kerma  face au MCB Oued Sly (2-1), ce qui a profité aux Témouchentois pour prendre  seuls les commandes de leur championnat qu’ils avaient partagées avec les  «Kermaoua» pendant les trois premières journées. «Ca a été très difficile de venir à bout du SCM Oran. D’ailleurs, nous  avons dû attendre les derniers instants de la partie pour inscrire le but  de la victoire.
Cela démontre, on ne peut mieux, la détermination de mes  capés de ne rien lâcher», a déclaré à l’APS, Omar Belatoui. Pourtant, ceux qui suivent de près le championnat de la DNA (Gr. Ouest)  s’attendaient à un sursaut d’orgueil de la part de la formation de  «Medioni» qui a concédé sa première défaite de la saison lors de la  précédente journée face aux voisins de l’IRBEK. Mais c’était compter sans  cette bonne santé qu’affiche d’entrée le nouveau promu en DNA. Voilà qui fait plaisir à l’ex-entraîneur du MCO qui reste néanmoins  réaliste, refusant ainsi de s’enflammer car il sait pertinemment que le  chemin est encore long, selon ses dires. Et d’ajouter : «Je suis persuadé qu’au fil des journées, notre mission  sera compliquée davantage. A nous donc de garder cet état d’esprit de  solidarité qui nous a permis jusque-là de dépasser tous les obstacles». Le changement du système pyramidal de la compétition, adopté récemment par  l’assemblée générale de la Fédération algérienne de football lors d’une  session extraordinaire, est tombé à point nommé pour le CRT qui voit ses  chances augmenter pour accéder en Ligue deux, puisqu’ils seront pas moins  de six clubs à monter de chaque groupe de la DNA au deuxième palier la  saison à venir.