jeudi , 2 avril 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Lutte contre le coronavirus</span>:<br><span style='color:red;'>Le Croissant rouge algérien mobilisé</span>

Lutte contre le coronavirus:
Le Croissant rouge algérien mobilisé

Le Croissant rouge algérien (CRA), mobilisé depuis janvier 2020 pour lutter contre le coronavirus, redoublera d’efforts afin de faire face à la propagation de la pandémie mondiale.

Sa présidente, Saïda Benhabiles, a énuméré hier une série de mesures pour contribuer à la riposte générale contre le Covid-19 à travers une multitude d’actions de solidarité et de sensibilisation.
Intervenant à l’occasion d’une conférence de presse tenue, à Alger, Mme Benhabiles a indiqué que « Durant l’actuelle conjecture difficile, je voulais rappeler le rôle que joue le Croissant rouge algérien qui s’est mobilisé depuis janvier 2020, soit quelques jours après l’apparition du coronavirus en Chine », a-t-elle indiqué.
 « Nous avons ensuite contacté le Comité international de la Croix-Rouge qui a envoyé en Algérie deux formateurs spécialistes pour former les formateurs bénévoles du CRA dans la gestion des catastrophes », a-t-elle déclaré, rappelant « le rôle du CRA dans la gestion des catastrophes salué par la communauté internationale ».
Mme Benhabiles a affirmé que le CRA a organisé ensuite plusieurs sessions de formation aux quatre coins du pays au profit des bénévoles. Elle a fait savoir que « dès l’apparition en Algérie des premiers cas confirmés du coronavirus, le CRA a décidé d’élargir le programme des sessions de formation pour toucher un grand nombre de citoyens ».
« Suite à l’arrivée de la crise du coronavirus en Algérie, nous avons élargi au grand public les sessions de formation au profit des bénévoles formateurs pour faire face à la contagion de la pandémie, dont la mission est de mener des campagnes de sensibilisation et donner des conseils », a déclaré la présidente du CRA.
Parmi les actions menées par le CRA, Mme Benhabiles a indiqué que des affiches contenant des mesures à prendre pour éviter la contagion du Covid-19 ont été imprimées et distribuées. Par ailleurs, Mme Benhabiles a énuméré les difficultés auxquelles est confronté le CRA. Elle a précisé dans ce cadre que « le CRA ne compte parmi ses rangs de salariés, mais il se base sur le bénévolat assuré par des étudiants, des travailleurs, des cadres et des médecins qui apportent leur contribution après avoir terminé leurs journées de travail », précise l’intervenante.
Par ailleurs, elle a jouté que « depuis l’année 2014, le CRA n’a pris aucun centime de la trésorerie publique », faisant savoir que « toutes ses actions sont menées grâces aux dons des donateurs ».
Face à la crise du coronavirus, Mme Benhabiles a indiqué que le CRA a lancé un appel aux donateurs et les réponses étaient positives, assurant que des opérateurs ont fait don de masques, entre autres. La conférencière a affirmé que « le CRA a distribué dans plusieurs localités du pays, plus de 5000 colis contenant des produits de nettoyage et de désinfection », insistant dans ce sillage que l’organisme a comme priorité les catégories les plus démunies de la société. Elle a affirmé que ce genre d’opérations seront multipliées à l’avenir suite à l’arrivée des dons.
La responsable a affirmé aussi que les campagnes de sensibilisation seront accompagnées par la distribution des quantités de produits alimentaires de large consommation. Elle a précisé que les wilayas les plus touchées par le Covid-19 seront prioritaires dans les campagnes de distribution de denrées alimentaires.
Elle a enfin profité de cette occasion pour lancer un appel à la contribution d’autres donateurs pour la collecte d’importantes quantités de produits alimentaires qui seront ensuite distribuées au profit des plus nécessiteux.
Samir Hamiche